Domaine du bon repos

royaumes renaissants
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fiançailles d'Eudes du Perray, dicte Paillard et Tiamarys de Vauvre (30 septembre 1457)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Joffrey-Pierrick



Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Fiançailles d'Eudes du Perray, dicte Paillard et Tiamarys de Vauvre (30 septembre 1457)   Mer 30 Sep - 23:35

Joffrey sourit à son amour qui tentait de le rassurer par ses mots. Mais il demeurait sur ses gardes, prêt à la prendre dans ses bras pour la sortir d'ici au cas où le travail se mette en route.
Elle était sure d'elle, trop peut-être. Elle se pensait invincible, mais elle ne l'était pas. Elle était du genre inconsciente, n'estimant pas vraiment les risques qu'elle encourait. Elle agissait comme si elle était toujours seule dans son corps. Or, depuis des mois, elle portait le fruit de leur amour passionné dans son ventre. Et lui, peut-être trop, surement trop, il se montrait prudent pour elle.

La cérémonie se poursuivait sans qu'il y fasse vraiment attention. Ce ne furent que les paroles de Paillard qui le tirèrent de son attention toute particulière envers son amour. Paillard ouvrit son pourpoint, se fit une ouverture au niveau du coeur, puis il piqua le doigt de Tia et ils échangèrent leur sang. Joffrey se retint de pouffer de rire devant cette scène.
En effet, il n'y avait rien de plus païen que l'échange de sang. Et leurs amis le faisait dans un édifice religieux, devant une représentante de Dieu. Là, au moins, il trouvait ça drôle et ne regrettait finalement pas d'être venu.

N'y tenant plus, il se mit à rire. Oh! Pas un rire franc et massif comme lors de ses parties de rigolade avec son amour, Pitchoun ou Rolbech, ses deux amies très chères. Mais il rit tout de même et finit par enfouir son visage dans le cou de son amour pour ne point être entendu des autres.

Enfin, la cérémonie se terminait. Tout ça pour ça! Il aurait été bien plus simple de faire ça de jour, en extérieur, au pied d'un grand chêne. Mais bon! C'était le choix de leurs amis. Quoi que connaissant un peu Paillard maintenant, il se doutait que celui-ci avait dû faire un sacré effort. Il devait sacrément l'aimer sa Tia.
Revenir en haut Aller en bas
Tiamarys
Baronne
Baronne
avatar

Nombre de messages : 1164
Age : 43
Localisation : Fief d'Aubiat ou cief de Bellecombe
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Fiançailles d'Eudes du Perray, dicte Paillard et Tiamarys de Vauvre (30 septembre 1457)   Mer 30 Sep - 23:38



Tia se laissa aller contre son fiancé. Elle aimait sentir ses mains autour de sa taille et son souffle chaud dans son cou.
Elle se tourna vers les personnes présentes...

Sa Florence tout d'abord, sa cousine adorée, complice de toujours, celle ci proche à son coeur.
Jef, son grand frère, son ainé qu'elle voyait peu mais qui avait fait le voyage depuis Laval.
Tigelius, le cousin adoré, le confident et l'ami, l'épaule qui était toujours là pour elle.
Elienore, l'ame fidèle qui lui faisait la joie de la faire marraine de son enfant.
Joffrey, son époux, qui semblait ronchon ce soir là,casanier peut être, voulait il Elie pour lui seul?
Galswinthe, la suzeraine et amie de son tendre fiancé.
Alivianne, ma suzeraine, mon amie.
Pierre, compagnon chez les XLV, amitié naisante mais prometteuse, caractère similaire, ami sincère.
Damisella, sa rougnasse, sa fausse ronchonne avec un coeur d'or.
Cahuete, son amie qui avait tenu envers et contre tout à être présente malgré son aversion églistesque
Omniflash, que dire, elle ne le connaissait pas mais il avait l'ir bien sympathique, à découvrir.
Iophel, le champenois, l'ami si proche de la famille, cousin, un jour, peut-être!

Et son amour, celui pour qui elle se levait chaque matin, pour qui elle donnerait sans hésiter sa vie...Elle regarda son doigt et la petite blessure sur son torse.
Le plus discretement possible elle se pencha vers lui et l'embrassa sur la petite plaie.

Se relevant elle croisa les regards amusés des leurs proches.

Rhoooo ben quoi, c'est pour éviter l'infection


Sourire innocent...


Dernière édition par Tiamarys le Jeu 1 Oct - 8:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
cahuete
seigneur et dame
seigneur et dame
avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 14/09/2009

MessageSujet: Re: Fiançailles d'Eudes du Perray, dicte Paillard et Tiamarys de Vauvre (30 septembre 1457)   Mer 30 Sep - 23:41

Cérémonie qui se termine, premiers invités qui viennent féliciter et piouf la diaconesse qui tombe, sacrebleu ils allaient l'user la pauvre! Cah se levait se mettre dans la file...

FLORENCE!!!

son cri resonna dans la nef, elel qui s'etait juré de pas se faire remarquer... lachant la main d'Omni elle se precipita vers l'autel, plongeant un mouchoir dans le bassin des alliance elle en fit un tampon pour le front de l'évanouie, retenue par quelqu'un, decidement ca devenait rituel ces baptemes païens...
Revenir en haut Aller en bas
Tiamarys
Baronne
Baronne
avatar

Nombre de messages : 1164
Age : 43
Localisation : Fief d'Aubiat ou cief de Bellecombe
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Fiançailles d'Eudes du Perray, dicte Paillard et Tiamarys de Vauvre (30 septembre 1457)   Jeu 1 Oct - 8:00



Elle vit la scène comme au ralentit, sa cousine glissant à la vue de son sang, Tige la rattrapant chevaleresquement, Cahuete, mouchoir en main qui accourt à son tour...
Tia lâcha son fiancé, serrant sa main au passage et lui murmura

Faut que j'aille voir amour!

Elle s'approcha de sa cousine bien-aimée, laissa Cahuete tamponner son visage et servit une large rasade de vin de messe dans un calice. Le vin était bon, une merveille, hors de question de mettre de la piquette pour célébrer les offices. C'était sa cousine tout de même qui le buvait.

Tige tient là, cah, aides moi à la faire boire, ce sang là passera mieux!
Ne vous en faites pas, ma Flo a depuis toute petite une aversion sanguine! Rien de méchant...


La diaconesse but une gorgée et ouvrit un oeil toute étonnée de se trouver dans les bras du cousin Tige et au centre d'intérêt de la cérémonie.
Tia sourit et lui murmura

Ben dis donc, tu m'as fais peur coquine! Je te laisse...te remettre

Elle adressa un clin d'oeil malicieux à sa cousine et regagna les bras chauds et protecteurs de son fiancé.

Elle se tourna vers son frère et lui déposa un baiser sur la joue.

Comme je suis contente que tu ais fais le déplacement mon Jef! Nous t'avons mis une chambre à disposition permanente dans la tour ouest frérot. Ainsi je suis certaine que tu ne rentreras pas tout de suite à Laval et que tu seras là pour me conduire à l'autel. Et puis, nous avons une bonne cave!

Elle se dit que les prochaines soirées à Aubiat seraient bien agréables en compagnie de son amour, et de leur famille.
Revenir en haut Aller en bas
florence
seigneur et dame
seigneur et dame
avatar

Nombre de messages : 132
Date d'inscription : 07/09/2009

Feuille de personnage
Titre:

MessageSujet: Re: Fiançailles d'Eudes du Perray, dicte Paillard et Tiamarys de Vauvre (30 septembre 1457)   Jeu 1 Oct - 11:30

C'est sur qu'un linge froid et une gorgée de vin de messe font en sorte que nous reprenions nos esprits...
Un œil à moitié ouvert et c'est là qu'on se rend compte que le sol n'est plus sous vos pieds. Ah! Mais où est-il d'ailleurs ce sol??? Et pourquoi les deux émeraudes font elles face à un plafond de chapelle???? Et qu'est donc cette chaleur autour de la taille???
On regarde autour de soit..Ahhh Tia! Cah....Et..Tigelius...Tigelius???? Là les sens retrouvent toutes leurs facultés. On se redresse sans choir du pigeonnier dans lequel on est logée. On s'excuse, on rougit, on balbutie quelques mots d'explications qui ne veulent rien dire de toute manière mais qu'importe...Lentement on glisse des bras du cousin sauveur et on lui sourit timidement.




Hum...Merci à tous. Merci Tigelius. Grâce à vous, cousin, je n'ai point mesuré la longueur du sol.
Que Dieu vous bénisse...
Pail? Tu peux embrassé ta promise....


Florence sourit et termina le vin de messe. Tant qu'à faire, un petit remontant avec toutes ces émotions ne lui ferait pas de mal...
Revenir en haut Aller en bas
Galswinthe

avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 18/09/2009

MessageSujet: Re: Fiançailles d'Eudes du Perray, dicte Paillard et Tiamarys de Vauvre (30 septembre 1457)   Jeu 1 Oct - 16:24

Les fiançailles se déroulaient pour le mieux. Galswinthe était si heureuse pour eux. Après avoir salué la diaconesse, elle prit place à sa droite comme celle-ci lui avait indiqué.
Ancienne tisserande elle ne pût s'empêcher d'admirer les toilettes de chacun, toutes plus élégantes les unes que les autres. Tia était somptueuse, mais elle était très impressionnée surtout par la tenue de Paillard. Elle se demandait bien alors comment elle allait pouvoir se vêtir pour le mariage afin de ne pas dépareiller.
La diaconesse invita chacun dans l'assemblée à confesser ses péchés. Puis vînt l'échange des anneaux, échange de promesses avant le mariage.
La diaconesse avait demandé aux témoins d'approcher. Galswinthe avança souriant, laissant Tigelius s'exprimer comme il savait si bien le faire, il le ferait pour deux.
Cependant tout bascula lorsque Paillard souhaita qu'ils fussent liés par le sang, mais cet incident fût bien vite rattrapé. Elle irait tout de même voir Florence à l'issue de la cérémonie pour s'assurer que tout va bien.
Il ne manquait plus que Paillard embrasse sa promise et elle pourrait aller les féliciter.
Revenir en haut Aller en bas
Elienore
seigneur et dame
seigneur et dame
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 45
Localisation : Auvergne, Polignac
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Re: Fiançailles d'Eudes du Perray, dicte Paillard et Tiamarys de Vauvre (30 septembre 1457)   Jeu 1 Oct - 19:01

Elienore ne perdait pas une miette de la cérémonie, après avoir donné les anneaux à la diaconesse, elle était retournée auprès de son époux.

Et puis tout avait basculé d'un seul coup. Paillard, la dague en main, avait incisé sa peau à la hauteur du coeur faisant perler son sang d'un beau rouge sombre....ah ben tien l'est pas bleu!!! Elle était sur le point de faire remarquer à son amour que c'était bien la preuve qu'ils étaient tous égaux, que les titres ne valaient rien sans la noblesse du coeur et que sur ce point les personnes présentent n'en manquaient pas. Elle n'en eu pas le temps, son mari cachait son visage dans son cou et tentait de calmer son fou rire. Mon dieu! Trop de prière lui avait fait perdre l'esprit, mais au moins il cessait de s'inquiter pour elle. On ne pouvait pas tout avoir...

Bien entendu son amie Tia n'hésita pas un seul instant pour tendre son doigt et mêler son sang à celui de l'homme qu'elle aimait depuis tant de temps. Elle la savait follement heureuse ce soir. Combien de fois n'en avaient-elles pas discuté, toutes les deux, de ce grand moment qui tardait à se produire. Il avait mit le temps à se décider l'ours Pail mais maintenant plus question de reculer, la promesse était faite.

Elie, émotive comme toutes les futures mères, laissa couler une larme sur sa joue ce qui lui brouilla la vue un moment perdant la diaconesse des yeux. Elle les essuya rapidement...ah ben plus de diaconesse...elle était toute pamée dans les bras de son frère qui l'appelait cousine. Décidément les liens de parentés devenaient de plus en plus compliqués...

Le baptême de Tigelius, dans quelques jours, serait-il aussi mouvementé?

Il ne manquait plus que le baiser traditionnel des heureux fiancés pour pouvoir aller les féliciter. Elle donna un petit coup de coude à Joffrey pour qu'il se reprenne.
Revenir en haut Aller en bas
Tequila
seigneur et dame
seigneur et dame
avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 14/09/2009

MessageSujet: Re: Fiançailles d'Eudes du Perray, dicte Paillard et Tiamarys de Vauvre (30 septembre 1457)   Jeu 1 Oct - 20:44

Tequila entra dans la chapelle et assista aux fiançailles de ses deux amis.Elle était très émue. Florence avait encore dérouler la cérémonie avec brio.
Revenir en haut Aller en bas
didier de sars
seigneur et dame
seigneur et dame
avatar

Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 13/07/2009

MessageSujet: Re: Fiançailles d'Eudes du Perray, dicte Paillard et Tiamarys de Vauvre (30 septembre 1457)   Jeu 1 Oct - 21:03

apres avoir chevauché toute la nuit ,didier etait enfin arrivé ,et juste avant la fin de ceremonie ,mais bon meme plus le temps de ce changer

salut teq nj'ai raté quekque chose ? ah super la robe a Tia !
Revenir en haut Aller en bas
Paillard
seigneur et dame
seigneur et dame
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 46
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Fiançailles d'Eudes du Perray, dicte Paillard et Tiamarys de Vauvre (30 septembre 1457)   Jeu 1 Oct - 21:22



La blessée soignée, les anneaux bénis, les félicitations faites, il ne manquait plus qu'une chose. Oh, la plus facile de la soirée, c'est vrai. Quoique... C'est pas si facile un baiser. Y a une technique, il faut.... Enfin bon, passons, ça n'est le lieu.

Or donc, baiser fut donné, et prolongé. Mais c'est à cet instant qu'il se demanda, le Condat, ce qu'il tenait serré dans la main, depuis un moment. Etonné d'être surpris, il considéra les deux anneaux jaunes.

Ohoh. Je crois bien que ce sera mieux de les porter au doigt, non ? Sinon c'est un coup à les perdre. Il sourit à Tia, et lui passa le plus petit a l'annulaire.
Revenir en haut Aller en bas
Tiamarys
Baronne
Baronne
avatar

Nombre de messages : 1164
Age : 43
Localisation : Fief d'Aubiat ou cief de Bellecombe
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Fiançailles d'Eudes du Perray, dicte Paillard et Tiamarys de Vauvre (30 septembre 1457)   Jeu 1 Oct - 21:30




Ce baiser, comme tous les précédants fut magique, ennivrant. Il se prolongea, amour palpable et intemporel.
Tia se laissa aller dans les bras de son amour, oubliant tout ce qui n'était pas eux, quand...
Quand Pail lui montra les deux anneaux d'or.

Citation :
Ohoh. Je crois bien que ce sera mieux de les porter au doigt, non ? Sinon c'est un coup à les perdre

Un sourire tendre et elle sentit les doigts de son fiancé effleurer les siens.
Elle regarda l'anneau puis son amour et l'embrassa passionnement
Revenir en haut Aller en bas
florence
seigneur et dame
seigneur et dame
avatar

Nombre de messages : 132
Date d'inscription : 07/09/2009

Feuille de personnage
Titre:

MessageSujet: Re: Fiançailles d'Eudes du Perray, dicte Paillard et Tiamarys de Vauvre (30 septembre 1457)   Jeu 1 Oct - 21:46

Florence toujours un peu chancellante tout de même, esseya de se redresser de son mieux.
Un coup d'œil rapide à cousin Tigelius pour savoir si elle...Bon tout était parfait.


Tia...Paillard, Pail..
Permettez moi de vous féliciter à mon tour.
Je vous souhaite que ces anneaux, témoins de votre serment, vous rappelle à chaque instant les voeux que vous avez formulé ici même devant Dieu.
Jamais ne doutez de la sincérité de vos dires, jamais ne doutez de votre amour réciproque...
Les témoins que vous avez choisis seront vos guides sur la longue route de la vie de couple.
Puissiez-vous ne jamais ressentir ni tristesse, ni colère.
Puissiez-vous toujours vivre dans le bonheur, la confiance et l'engagement d'amour que vous avez fait vous aidera.
Que Dieu vous bénisse et qu'il vous protège pour les siècles des siècles...



C'est d'une voix emplie d'émotion que la jeune diacre termina ses voeux aux fiancés.
Elle leur sourit et les embrassa chaleureusement avant de reprendre sa place aux côtés des témoins.


Dernière édition par florence le Jeu 1 Oct - 22:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tiamarys
Baronne
Baronne
avatar

Nombre de messages : 1164
Age : 43
Localisation : Fief d'Aubiat ou cief de Bellecombe
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Fiançailles d'Eudes du Perray, dicte Paillard et Tiamarys de Vauvre (30 septembre 1457)   Jeu 1 Oct - 21:54

Voilà, Pail et elle étaient fiancés...Pour de vrai...Pour de bon!
Elle regarda l'anneau qui brillait à son doigt, la petite coupure qui déjà cicatrisait et
le sourire tendre de Paillard...
Elle regarda leurs amis et sourit.
Les témoins avaient signé le registre, ils pouvaient à présent aller se substenter.

Tia écouta les félicitations de sa cousine, la gorge nouée et elle ne put retenir une petite larme traitresse
qui glissa sans bruit sur sa joue.
Elle se serra contre Pail et essuya furtivement l'objet de son émotion.

A présent, pour ceux qui le désirent, un petit buffet à été servi dans la salle à manger.

ici





Dernière édition par Tiamarys le Ven 2 Oct - 15:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tigelius de Borsele

avatar

Nombre de messages : 33
Age : 46
Localisation : Polignac
Date d'inscription : 01/06/2009

Feuille de personnage
Titre:

MessageSujet: Re: Fiançailles d'Eudes du Perray, dicte Paillard et Tiamarys de Vauvre (30 septembre 1457)   Jeu 1 Oct - 21:57

Tigelius suit sa diacre de cousine des yeux et tandis qu'elle reprend place près des témoins, s'avance vers le couple et embrasse chaleureusement Tia sur les deux joues, la serrant dans ses bras. Il fait ensuite l'accolade à cousin Eudes, le serrant avec une profonde affection. Les regardant tous les deux :

"Soyez heureux, mes tourtereaux ! Continuez ainsi, comme au premier jour de votre rencontre, et aimez vous avec tendresse et simplicité ! Vous êtes l'exemple pour vos proches et tous ceux qui croisent votre route !"
Revenir en haut Aller en bas
Joffrey-Pierrick

avatar

Nombre de messages : 12
Age : 37
Localisation : Polignac (Bourbonnais-Auvergne)
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Fiançailles d'Eudes du Perray, dicte Paillard et Tiamarys de Vauvre (30 septembre 1457)   Jeu 1 Oct - 23:16

Joffrey s'arrêta de rire en sentant le coup de coude de son épouse. Il se redressa et la regarda, les yeux humides d'avoir autant ri et une mine réjouie. Il regarda la scène et vit que la diaconesse était tombée dans les pommes. De nouveau, il ne put réprimer un léger rire, s'efforçant de ne point faire trop bruit. Voyant le regard de son amour, il se calma. Il comprit tout de suite que sa femme le prenait pour un fou. Mais il ne l'était pas. Loin de là, même.
Il approcha alors son visage de celui de son ange et l'embrassa passionnément. Puis il lui expliqua alors tout bas pourquoi il riait autant.


Mon coeur, si tu savais ce qui me fait rire!
On nous fait venir dans une chapelle, symbole de l'Aristotélicisme.
On nous fait venir pour une cérémonie religieuse, parce que c'est la tradition chez les nobles.
Et là, hop, notre ours mal léché se fait une entaille sur la poitrine, pique le doigt de Tiamarys.
Tu te rends compte que nous venons d'assister à une cérémonie purement païenne dans un édifice de Dieu!
Il y a quand même de quoi rire, non?
Et la diaconesse qui tombe en pâmoison.
Là, c'en est trop!
Je ne pensais assister à une telle... farce!
Mais je crois que je ne regrette pas d'être venu, finalement.


Il regarda son amour, jeta un oeil à la cour de nobles affolés de voir la diaconesse dans les vapes. Bon dieu que cela était comique! Il s'amusait comme un petit fou finalement.
Après un long moment à tenter de ranimer la représentante du divin, Tiamarys invita tout le monde à se rendre au banquet prévu pour l'occasion. Joffrey se demanda alors pourquoi on ne commençait jamais par les choses sérieuses lors de ce genre d'événements.
Il se leva alors et offrit son bras à son épouse.
Revenir en haut Aller en bas
Frénégonde

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 69
Localisation : Au service de sa Dame
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: Fiançailles d'Eudes du Perray, dicte Paillard et Tiamarys de Vauvre (30 septembre 1457)   Ven 2 Oct - 10:01

Frénégonde était heureuse, les maitres étaient enfin fiancés.
Elle avait pu passer un petit moment en compagnie de la jeune Florence...RRRrrrr...
La dame de Vergigny. Elle avait du mal parfois, ses petites avaient grandi...
Il était loin loin le temps des cours qu'elle leur donnait, de maintien, d'algèbre et d'orthographe.
Elle les revoyaient petites friponnes nattés regarder dehors, rêvant aux cours d'escrime de leurs frères.
D'ailleurs Frénégonde n'avait jamais été dupe. Elle savait qu'une fois les livres fermés, les fillettes courraient voir le maitre d'arme du domaine.
Mais un bras bien armé servait autant qu'une tête bien pleine...

La suite lui avait donné raison.

Frénégonde fit le tour de la petite chapelle, Margault et Blanche avaient tout remis en ordre, elle pouvait refermer jusqu'au lendemain.
Le baptême du cousin du maitre, un bon messire que le sieur Tigelius pensait la brave gouvernante, mais a surveiller...Elle avait surpris des regards qui ne trompaient pas.

Elle sortit la lourde clé de son trousseau et ferma à double tour...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fiançailles d'Eudes du Perray, dicte Paillard et Tiamarys de Vauvre (30 septembre 1457)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fiançailles d'Eudes du Perray, dicte Paillard et Tiamarys de Vauvre (30 septembre 1457)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Fiançailles : Comportement, vos "trucs", vos observations..
» Demande urgente conseil cadeau de fiançailles...
» Montre de fiançailles => Oui mais laquelle??
» Recherche montre pour des fiançailles
» Montre Hamilton ou tissot pour cadeaux de fiançaille ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine du bon repos :: cérémonies-
Sauter vers: