Domaine du bon repos

royaumes renaissants
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Semaine 2 Les maux courants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tiamarys
Baronne
Baronne
avatar

Nombre de messages : 1164
Age : 44
Localisation : Fief d'Aubiat ou cief de Bellecombe
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Semaine 2 Les maux courants   Lun 8 Fév - 15:49

Citation :
MAUX DE VENTRE

En cas de constipation vous devez prescrire :

* Une tasse d'infusion de liseron, aditionnée de graines de lin et de miel, un quart d'heure avant le petit déjeuner, donc a jeun afin de favoriser l'action de l'estomac, cela à une action purgative.
* Une tasse d'infusion de fenouil après les deux principaux repas.
* trois ou quatre tasses d'infusion de pissenlit dans la journée
* Une cuillerée de sirop de pêche pur ou en tisane le soir au coucher

En cas de diarrhée :

* une tasse d'infusion de feuilles de mélisse plusieurs fois par jour.

En cas de menstrues douloureuses:
Utiliser :

* Une infusion d'achémille pour calmer les règles douloureuses et réguler les menstruations
* De la fleur d'Armoise en infusion pour favoriser la régularité du cycle des femmes, tout en atténuant leurs désagréments.
* Des feuilles de benoite en infusion
* Du Persil en infusion à boire dans la journée par petites tasses à intervalles réguliers, calme les spasmes douloureux qui accompagnent souvent les règles.
elle facilite la digestion et stimule la circulation sanguine.

En cas de ballonnements :

* De l'huile essentielle d'Angélique (faite avec la racine) contre les douleurs et les spasmes intestinaux.
* Une infusion de graines d'anis
* Une infusion de feuilles et de baies de lauriers, contre les douleurs d'estomac,les ballonnements.
* On peut également mâcher une feuille de laurier avant le repas : elle facilite la digestion.
* Une infusion de menthe prêle, deux fois par jour après le repas, elle combat la paresse de l’estomac et de l'intestin.



Citation :
MAUX DE TETE

Utiliser :
* Une infusion de feuilles de benoîte, qui calme les maux de tête grâce à l'huile essentielle et au tanin qu'elles contiennent.
* Une infusion de fleurs de camomille, utile pour calmer les maux de tête et les douleurs diverses.
* Du jus de feuilles fraiches de coriandre sur le front
* De l'huile essentielle de menthe poivrée sur les tempes et le front.
* Une infusion de fleurs de tilleul, légèrement sédative qui calmera la migraine.
* Une lotion de fenouil, tièdes ou froides, trois fois par jours sur le front pour combattre la migraine et maux de tête chroniques.


Citation :
ENTORSES,FOULURES

Il faut allonger la personne, tâter la cheville ou le bras doucement avant :

* D'appliquer un enveloppement à base de racines fraîches de consoude.
* Des feuilles de barbane écrasées appliquées en cataplasme pour apaiser la douleur et l'enflure.
* Et prescrire du repos

Citation :
COUPURES LEGERES

* La première chose est de vérifier la gravité de la coupure puis de nettoyer les plaies avec des feuilles fraîches de Thym finement broyées qui peuvent être utilisées en décoctions, en frictions, compresses ou lotions selon l'étendue de la coupure.
* Appliquer ensuite du miel sur la plaie afin de favoriser la cicatrisation des plaies et éviter l'infection et la fièvre.
* Et faites boire de l'infusion de tilleul pour calmer la douleur.

Citation :
APOSTHUME (Tumeur qui supure ou abcès)

L'apostume est une tumeur extérieure qui suppure, donc commencez par:

* Nettoyer la plaie avec une lotion à base de feuilles de cassis finement broyées et séchées et d'essence de marjolaine comme antiseptique.
* Ensuite appliquer un cataplasme de feuilles de barbane écrasées pour accelerer la cicatrisation et apaiser la douleur puis une compresse de miel.
* Faites boire une décoction de barbane sucré au miel pour aider à traiter l'infection

Citation :
GRAVELLE (calculs reinaux)

Demandez d'abord à ce que le patient urine dans un petit flacon, afin que vous puissiez constater par vous même le dépot puis :

* Utiliser des feuilles d'airelle avant floraison, en teinture mère en désinfectant urinaire.(Le

* Une infusion de bruyère associée aux feuilles de busserole qui élimine l'urée tout en étant un puissant désinfectant urinaire et à la bourrache, qui facilite le cours des urines.
En boire au moins deux litres par jours afin de bien éliminer.
* Faites lui boire aussi une infusion de feuilles de fraisiers et de fleurs de verges d'or qui lutte contre les calculs et les maladies de reins.


Citation :
MAUX DE GORGE

Commencer par regarder l'interieur de la gorge et ecouter la toux puis prescrire :

* De faire bruler des baies de génévrier en fumigation.
* D'inhaler une infusion au thym pour lutter contre l'infection respiratoire;
* un sirop de fleurs de bourrache pour combattre la toux;
* Un sirop de coquelicot pour calmer les irritations de la gorge
* Une infusion de mauve comme désinfectant de la gorge et pour apaiser la toux;
* une cuillerée de miel le soir au coucher comme antiseptique


Citation :
MAUX DE DENTS

Regarder la dentition (Au pire on arrache!)
Puis prescrire une tisane de fleurs de camomille pour lutter contre la douleur...

Citation :
DOULEURS MUSCULAIRES

Tiamarys répondit à Lisandre.

C'est vrai qu'après une dure journée de travail, le corps est épuisé, les muscles endoloris.
Il y a plusieurs choses que l'on peut faire pour soulager les douleurs musculaires.

On peut utiliser des pétales de coquelicots séchés en tisane.
Ses effets apaisants se font sentir sur l'adulte, mais surtout sur les jeunes enfants
(on mélangeait autrefois du coquelicot à la bouillie des enfants pour faciliter leur sommeil).
On peut aussi en faire un sirop de coquelicot.

On peut aussi utiliser de l'écorce et des feuilles de frène en tisane.
L'infusion de feuilles (5 g pour 1/4 litre) .Attention, à court terme la tisane aura un effet laxatif.

Vous pouvez sinon utiliser une tisane de passiflore pour apaiser la douleur musculaire,
des feuilles et des fleurs de reine des prés en crème pour appliquer en massage sur les zones douloureuses.
et prendre un bain d'infusion de tilleul.

Citation :
BRULURE

*Application de lotions ou compresses d'huile de lavande.
*Les pétales de lis, frais ou macérés dans l'alcool sont un excellent antiseptique et accélèrent la cicatrisation des brûlures.
*Il est aussi possible d'utiliser le calendula (souci) pour ses propriétés cicatrisante en cas de brûlures.

Le millepertuis dont le traitement des brûlures est le premier usage externe, calme la douleur et favorise remarquablement la réparation des tissus.
Pour préparer le baume il faut faire macérer au soleil pendant 6 à 8 semaines, en agitant souvent le flacon, 500 gr. de fleurs fraîches dans un litre d’huile d’olive, puis filtrer ; à garder en bouteille bien bouchée.

Citation :
PIQURES D'INSECTES

*Se frotter avec des fleurs de lavande
*la feuille fraîche, écrasée calme l'irritation des piqûres d'insectes et constitue un pansement d'urgence en cas de blessure
*Plantain :Les feuilles fraîches, lavées dans l'eau bouillie et broyées, s'emploient en cataplasmes sur les plaies qui guérissent mal, les ulcères variqueux, les dartres ; écrasées et frottées sur la peau, elles calment les piqûres d'insectes ( guêpes, abeilles, moustiques ).


Citation :
MORSURES

En cas de morsure...De serpents par exemple, les premiers secours se résument généralement à rassurer la victime, en se basant sur le fait que 50% des morsures sont blanches, donc sans inoculation de venin et que parmi les morsures franches, il en reste une grande proportion où le volume de venin injecté n'est pas suffisant pour engager un pronostic vital et à veiller à la garder immobile, dans une position semi-assise ou allongée.
Il faut entailler la plaie, poser une sangsue qui nettoiera la morsure et placer un linge propre pour que la plaie ne s'infecte pas.
Beaucoup de morsures cependant sont mortelles!!

Quand aux autres morsures : Chiens, chevaux...
Vous pouvez appliquer une lotion à base d'angelique et d'ail sauvage : Elles sont utilisée contre les piqûres et les morsures d'animaux venimeux, pour panser les blessures infectées et traiter l'eczéma.

Citation :
FRACTURES

La fracture est une rupture de l'os.
Les premiers éléments pouvant faire penser à une fracture sont :

le mécanisme : choc, chute
la douleur, apparue brusquement et localisée
l'impotence fonctionnelle : il est douloureux ou impossible d'effectuer certains mouvements ;
la déformation : formation d'un œdème (gonflement), angulation du membre (fracture avec déplacement), enfoncement,
la présence possible d'un hématome


Il faut avant tout immobiliser la personne et réduire la fracture. C'est à dire qu'il faut d'un geste sec et rapide remettre l'os en place.
Vous pouvez vous approcher de Skeletor afin de voir la complexité de notre squelette...

Une fois l'os remit en place, il faut le stabiliser en posant une attelle en bois, et bandée.
Il n'y a rien d'autre à faire si ce n'est préscrire des tisanes contre la douleur (comme pour les migraines) ou un bon verre d'alcool


Dernière édition par Tiamarys le Ven 4 Fév - 20:09, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tiamarys
Baronne
Baronne
avatar

Nombre de messages : 1164
Age : 44
Localisation : Fief d'Aubiat ou cief de Bellecombe
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Semaine 2 Les maux courants   Lun 8 Fév - 15:50

Les remèdes

Citation :
Inhalation : Variété de fumigation dans laquelle le malade hume directement les vapeurs thérapeutiques en plaçant sa tête au-dessus du récipient où l'extrait de plante aromatique se dissout dans de l'eau presque bouillante. On fait des inhalations pour dégager les sinus et les voies respiratoires supérieures.

Citation :
La teinture-mère est une solution curative obtenue par la macération de plantes dans une quantité mesurée d'alcool.
Liste des fournitures
Plantes fraîches (feuilles, pétales, bourgeons...)
Alcool (de 70° à 90°)
Récipient en verre hermétique

Étapes de réalisation
1.Commencez par soigneusement laver les parties de la plante que vous voulez utiliser. Passez-les durant une trentaine de secondes sous un robinet d'eau fraîche afin d'éliminer les éventuels résidus de terre ou les insectes, puis absorbez l'excédent d'eau en pressant l'ensemble dans un torchon propre.

2.Quelle que soit la quantité de teinture-mère que vous souhaitez obtenir, respectez les proportions suivantes : 50g de plantes pour 10cl d'alcool. Utilisez une petite balance et un verre gradué pour être certain de ne pas faire d'erreur.

3.Coupez les plantes en petits morceaux à l'aide d'un couteau et placez-les dans le récipient en verre, qui doit être suffisamment profond. Versez par-dessus l'alcool, en prenant garde à ce que tous les morceaux de plante soient bien recouverts. Si ce n'est pas le cas, ajoutez un supplément d'alcool.

4.Refermez le flacon et remuez-le énergiquement. Après avoir à nouveau vérifié que les plantes sont bien recouvertes d'alcool, entreposez le récipient en ayant pris soin d'y coller une étiquette indiquant le nom et la date de la préparation.

5.Au bout de deux à trois semaines, la teinture-mère est prête à être utilisée. Il ne reste plus qu'à filtrer le tout en utilisant une petite passoire. Essayez de bien presser les plantes en les écrasant avec le dos d'une cuillère ou le doigt, afin d'extraire le plus de principes actifs possibles.

Citation :
Vin toniques:
On prépare des vins médicinaux en faisant macérer des écorces, des racines ou des feuilles de certaines espèces dans du vin. On fait ainsi du vin de cannelle, de quinquina, de gentiane.
Il faut entre 25 et 100 grammes de plante séchée pour 1 litre de vin blanc ou rouge.
-Placer la plante dans un grand bocal, verser assez de vin pour la recouvrir complètement.
-Fermer le récipient avec soin, agiter et laisser reposer pendant 2 semaines.
-Filtrer la plante et conserver au frais dans un récipient fermé.

La boisson se conserve 4 mois maximum.
Boire 1 demi verre de vin par jour.

Citation :
Comment préparer une infusion:

Surtout utiliser les parties molles et tendres des végétaux (feuilles, fleurs)
Verser l'eau bouillante ou très chaude sur la ou les plantes.
Couvrir le récipient et laisser infuser (en général, 5 à 10 minutes selon les plantes) puis filtrer.
Les principes actifs sont libérés pendant les premières minutes.
Il faut environ 2-3g (1cuillerée à café) de plante sèchée pour 1 tasse d'eau.
On peut préparer dans une théière avec 20g de plante sèchée pour 500ml d'eau.
-Faire bouillir de l'eau.
-Verser l'eau frémissante dans un récipient (comme une théière) contenant la plante, et mettez un couvercle par dessus.
-Laisser infuser pendant 10 minutes.
-Filtrer avec une passoire et verser dans un récipient
-On peut éventuellement ajouter du sucre ou du miel avant de boire.

posologie : Boire 3 à 4 tasses par jour (environ 500ml).

Citation :
Comment préparer une macération:

Mettre la ou les plantes dans un liquide froid (eau, vin, alcool, huile, vinaigre...)
Fermer le bocal et laisser reposer de 1 jour a 2 semaines environ, parfois plus)
Filtrer
On peut macérer la plupart des plantes.
Il faut environ 20g de plante sèchée pour 500ml d'eau.

Note : Une macération se fait à froid quant les principes actifs d'une plante peuvent être détruit par le chaud. Néanmoins, on peut le faire avec l'eau et la plante déjà infusée ou décoctionnée.
posologie : Boire 3 à 4 tasses par jour (environ 500ml).

Citation :
Comment préparer une décoction:

Plonger la ou les plantes dans de l'eau froide
Faire bouillir plusieurs minutes (en général 5 à 30 minutes selon la dureté et la textures végétales)
Filtrer
On utilise les parties les plus dures de la plantes (racines, écorces, tiges, aiguiles et certaines feuilles).
Il faut environ 20g de plante séchée pour 750ml d'eau froide qui sera réduite à 500ml.

-Mettre la plante dans une casserole avec de l'eau.
-Porter à ébullition et laisser frémir pendant 20-30mn jusqu'à réduction d'un tiers
-Filtrer la décoction avec une passoire.
-Verses dans un récipient et mettre au frais.
posologie : Boire 3 à 4 tasses par jour (environ 500ml).

Citation :
Comment préparer un cataplasme :

Préparation de la plante assez pâteuse pour être appliquée sur la peau dans un but thérapeutique. La plante peut être broyée hachée à chaud ou à froid ou mélangée à de la farine de lin pour obtenir la bonne consistance. Le classique cataplasme à la farine de lin se prépare avec de l'eau dans laquelle on délaye à froid de la farine de lin. On fait cuire doucement en remuant constamment pour obtenir la consistance voulue. Il doit servir de support aux substances qui seront déposées à la surface au moment de l'application. (Farine de moutarde, poudre de guimauve ...)


Citation :
Huile médicinale :
Les fruits et les

graines de nom breuses plantes donnent, lorsqu'on les presse, de l'huile végétale,
à ne pas confondre avec l'huile essentielle, qui n'est pas un corps gras. On peut y faire macérer des
racines et des drogues séchées pour réaliser des huiles médicinales.
Certaines sont utilisées en friction, d'autres sont absorbées par voie orale.
Il faut 250g de plante séchée pour 750ml d'huile végétale de qualité (olive, tournesol).

-Mélanger l'huile et la plante dans un saladier chauffé au bain-marie.

-Couvrir et laisser frémir pendant 2-3h.

-Laisser refroidir, puis verser le mélange dans une passoir ou un pressoir et presser bien pour en extraire tout le liquide.

L'huile médicinale se conserve environ 1 an dans un flacon en verre teinté.

N.B.: On peut aussi faire des huiles à froid : Il faut tasser la plante dans un bocal, verser l'huile et faire reposer 2 à 6 semaines, récupérer ensuite le liquide

Citation :
Comment préparer une compresse

Application durable d'une gaze ou d'un linge sur la partie du corps à soigner. La gaze a préalablement été imbibée de la préparation qu'on veut employer.

Citation :
Sirop :

Préparation destinée à être bue. On l'obtient en faisant cuire une infusion ou une macération à laquelle on a rajouté du sucre et parfois un aromatisant.

Bien laver la plante, par exemple à laisser tremper un moment dans de l'eau.
Couvrir d'eau la plante dans une casserole.
Cuire à feu doux pendant quelques heures
Presser (faire sortir le jus), passer (dans une passoire), ajouter du sucre (environ 1kg pour l'équivalent d'une casserole)
Recuire (possibilité d'ajouter une poignée de baies de genièvre séchées)
Mettre en petites bouteilles chaudes, fermer hermétiquement

Citation :
Lotion ou bain :
Préparation liquide dont on lave rapidement l'épiderme aux endroits irrités.
On l'applique avec de l'ouate oiu directement en trempant la partie (ou le corps entier)

-Verser 500ml d'une infusion (ou autre boisson) filtrée de plante dans l'eau de votre bain.

Selon ce qu'on veut on se baigne entièrement ou seluement la partie du corps atteinte.

Citation :
Onguent ou crème:
Préparation crémeuse qu'on étale par friction. C'est un mélange où les principes actifs sont dissous dans des corps gras.
Il faut environ 60g de plante séchée et selon :

onguent : 500g de vaseline ou de paraffine ramollie ; -Faire fondre le mélange crème ou onguent dans un récipient de verre au bain-marie.

crème : 300g de cire émulsifiante, 140g de glycérine et 160ml d'eau.

-Ajouter la plante finement coupée et laisser frémir 15mn pour l'onguent et 3h pour la crème tout en remuant.
-Verser le mélange dans une étamine fixée avec de la ficelle au bord d'un bocal et filtrer.
-Enfiler des gants en caoutchouc et presser le mélange pour extraire le plus de liquide possible de l'étamine.
-Verser sans attendre l'onguent liquide ou la crème dans des pots. Fermer les pots et une fois refroidie, visser à fond les couvercles.


Posologie : Appliquer une petite quantité 2 à 3 fois par jour.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Semaine 2 Les maux courants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oisillon d'une semaine environ
» Un petit Border dans 2 semaine
» 3 semaine sans manger!
» je dois m absenté une semaine
» Nouvelles des bébés paddas d'une semaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine du bon repos :: Programme première année médecine-
Sauter vers: