Domaine du bon repos

royaumes renaissants
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Devoir N°2 Maux courants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tiamarys
Baronne
Baronne
avatar

Nombre de messages : 1164
Age : 43
Localisation : Fief d'Aubiat ou cief de Bellecombe
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Devoir N°2 Maux courants   Lun 8 Fév - 15:51

Devoir N°2

Citation :
Parmis les 10 maux courants étudiés, choisissez-en 1.
Expliquez moi les symptômes, les remèdes, les plantes utilisées (confection, posologie), et les attitudes à prendre face aux malades. (tout ça sous forme de Rp)

Les devoirs doivent être rendus par MP uniquement

_________________


Dernière édition par Tiamarys le Ven 13 Aoû - 8:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tiamarys
Baronne
Baronne
avatar

Nombre de messages : 1164
Age : 43
Localisation : Fief d'Aubiat ou cief de Bellecombe
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Devoir N°2 Maux courants   Ven 26 Mar - 7:41

Kelya a écrit:
Nom: De La Rosa
Prénom: Kelya
Classe: Première année de Médecine


DEVOIR N°1 : SUJET CHOISI : LES MAUX DE VENTRE !


Le patient arrive dans mon dispensaire avec un terrible mal de ventre.
Après l'avoir accueilli je l'allonge pour lui palper un peu le ventre, et le bas ventre pour essayer de trouver l'origine de son mal être...
Son mal de ventre peut être du à plusieurs causes !
Il peut par exemple être constiper !
Pour soigner cela on peut prescrire
*Une infusion de liseron, accompagnée de graines de lin et de miel qu'il faudra prendre a jeun pour favoriser l'action de l'estomac, une action purgative
*Une infusion de fenouil après les deux principaux repas c'est a dire le petit déjeuner et le déjeuner
* Quelques tasses, trois ou quatre de pissenlit qu'il espacera dans la journée.
* Et enfin un sirop de pêche pur ou une tisane qu'il prendra avant d'aller se coucher

Pour préparer mon infusion je vais utiliser les parties molles des plantes c'est a dire les feuilles ou les fleurs que je mettrai dans une théière en pensant bien que pour une tasse il faut a peu près 2 - 3 grammes de plantes.
En sachant que mon patient en boira 3 - 4 dans la journée je vais faire bouillir 500ml d'eau pour 20g de plantes environ. Une fois que mon eau sera assez chaude je la verserai sur celles ci et couvrirai ma préparation pour laisser infuser quelques minutes, temps qui varie en fonction des plantes à infuser.
Je filtrerai la préparation en mettant le liquide dans un récipient.
Pour les plus douillet ou récalcitrant aux remèdes pas très bon on peut éventuellement rajouter du sucre ou du miel pour mieux faire passer ^^

Pour le sirop, il faut tout d'abord bien laver la plante en la laissant tremper un moment dans l'eau.
Une fois la plante bien lavée je la mettrai dans un petit chaudron remplit d'eau que mettrai sur un petit feu pas trop fort pendant quelques heures.. une fois que c'est prête je vais presser les plantes pour faire passer le jus et j'y ajouterai du sucre que je doserai en fonction de la quantité de sirop que je veux faire... Je ferai recuire ma préparation pour que mon sirop soit parfait et je le fermerai hermétiquement dans des fioles chaudes !
Bien sur, j'informerai bien mon patient de comment prendre tous ces remèdes sans aller dans l'excès non plus juste ce qu'il faut...

Mon patient peut aussi se plaindre de diarrhée, dans ce cas là je lui prescrirai une infusion de mélisse à boire plusieurs fois par jour.

Mon patient, si il est une femme peut venir me consulter a cause de ses menstruations qui sont douloureuses.. Pour calmer la douleur et régulariser son cycle, je lui prescrirai une infusion d'alchémille. Une infusion à la fleur d'Armoise est tout aussi efficace tout comme les feuilles de Benoite en infusion également...
Il existe aussi un remède qui en plus de calmer la douleur, facilite la digestion et stimule la circulation sanguine : une infusion de persil qu'elle boira dans de petites tasses à intervalles réguliers tout au long de la journée..

Les ballonnements peut être une cause du mal de ventre..
Je pourrai lui prescrire 3 sortes d'infusions ! Soit une infusion de graines d'anis, soit une infusion de feuilles et de baies de lauriers qui lutte aussi contre les douleurs d'estomac, soit une infusion à la menthe prêle qui combat la paresse de l'estomac et de l'intestin ! Mon patient devra prendre ce breuvage deux fois par jour après le repas !

D'autres techniques peuvent être efficace contre les ballonnement comme simplement mâcher une feuille de laurier avant le repas, ce qui lui facilitera la digestion..

Ou encore je peux lui prescrire de l'huile essentielle à l'Angélique que je préparai avec les racines de la plante qui lutte contre la douleur et les spasmes intestinaux.


Devoir rendu le 25.03 à 19h43

NOTE C Dommage que vous n'ayez fais que réciter le cours...Où est le rp ici?
Vous aviez un bon début, mais ensuite nous n'avez fais qu'un copier coller de la lecon. Dommage!

_________________


Dernière édition par Tiamarys le Ven 2 Avr - 19:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tiamarys
Baronne
Baronne
avatar

Nombre de messages : 1164
Age : 43
Localisation : Fief d'Aubiat ou cief de Bellecombe
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Devoir N°2 Maux courants   Dim 28 Mar - 15:30

Pauline a écrit:


Voici mon devoir sur les maux courants, j'ai choisi les maux de têtes.

L'infusion de feuilles de benoite peut calmer les maux de têtes car elle contient de l'huile essentielle et du tanin. On peut utiliser les feuilles de camomilles, elles aussi en infusion.
L'infusion de fleurs de tilleul calme très bien la migraine.
Sur le front du patient, on applique du jus de fraîches feuilles de coriandre, ou alors de l'huile essentielle de menthe poivrée (à appliquer aussi sur les tempes).
Pour combattre les maux de têtes chroniques et les grosses migraines, une lotion de fenouil, tièdes ou froides, trois fois par jours sur le front.

Pour préparer une bonne infusion, il faut surtout utiliser les parties molles des fleurs ou des plantes et verser de l'eau chaude sur elles. Il faut alors couvrir le récipient et laisser infuser, puis ensuite, filtrer avec une passoire et ensuite verser dans un récipient.(Il faut environ une cuillère à café de plantes séchées pour une tasse d'eau.)
On peut éventuellement ajouter du sucre ou du miel avant de faire boire au patient l'infusion.

POSOLOGIE : 3 à 4 tasses par jour. (500 mL environ.)

NOTE D...Où est le RP? Je ne demandais pas de me réciter le cours, ni même de le recopier...Je voulais un rp, une histoire, que vous vous mettiez dans la peau d'une infirmière...

_________________


Dernière édition par Tiamarys le Ven 2 Avr - 19:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tiamarys
Baronne
Baronne
avatar

Nombre de messages : 1164
Age : 43
Localisation : Fief d'Aubiat ou cief de Bellecombe
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Devoir N°2 Maux courants   Lun 29 Mar - 18:07

Inba a écrit:
Mal choisit: entorse et foulure.

Inba était à l’infirmerie, quand quelqu’un arrive. C’est un homme qui entre avec le bras replié sur lui-même, tout blanc de douleur visiblement.
Elle lui sourit, et le fait s’assoir sur le lit, et lui demande ce qui se passe. L’homme lui explique qu’il était en train de déplacer un meuble mais celui ci s’est renversé et en essayant de le retenir, il a ressentit une violente douleur au poignet. Inba examine donc le poignet, il est assez enflé, elle tâte, l’homme grimace fortement, mais ne crie pas.
L’os n’a pas l’air déplacé, Inba pense plutôt à une foulure du poignet.
Elle prend tout d’abord une macération de racine de consoude, elle en avait toujours d’avance. Elle avait pris les racines les avaient broyés et fait macérer pendant quatre heure. Elle l’applique sur des compresses, et enveloppe bien le poignet avec celles-ci.
Ensuite elle va chercher un cataplasme déjà préparé d’avance. Elle avait préparé quelques jours à l’avance celui-ci, en broyant les feuilles de bardane dans un mortier, qu’elle avait mélangé à de la farine de lin, et de l’eau. Elle avait fait cuire le tout jusqu’à avoir une pâte assez épaisse. Elle l’applique également en couche épaisse et finit le tout en enveloppant le poignet dans un linge propre.
Elle lui explique qu’il faut se reposer avant tout, et laisser le poignet en repos ne pas s’en servir pendant quelques jours. Elle lui donne également des sachets d’herbe de tisane à base de reine des près pour calmer les douleurs, a boire quatre fois par jour.
Elle lui sourit à nouveau, l’homme la remercie et repart directement chez lui se reposer.


Voilà, j'espère avoir rien oublié.
Merci beaucoup.
Inba.

NOTE A. Parfait vous avez bien compris le devoir.

_________________


Dernière édition par Tiamarys le Ven 2 Avr - 19:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tiamarys
Baronne
Baronne
avatar

Nombre de messages : 1164
Age : 43
Localisation : Fief d'Aubiat ou cief de Bellecombe
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Devoir N°2 Maux courants   Mar 30 Mar - 17:10

Pygaer a écrit:


Pour la première fois depuis l’obtention de son brevet d’infirmier, Pygaer avait été mandé d’occuper le poste sanitaire de sa bonne ville de Belley. Bien que ce poste était tenu par l’armée, les soins dispensés l’étaient souvent aux habitants du village pour les bonnes et simples raisons que les soins étaient gratuits, que les remèdes l’étaient également et surtout...que le village ne disposait pas de médecin attitré. Il y en avait bien un à Chambéry mais la route était longue et peu sûre…

Ainsi donc, c’est un Pygaer assez nerveux qui se présenta pour sa première journée en qualité d’infirmier. Il déposa d’abord son matériel dans une casserole d’eau bouillante afin d’en éliminer les germes, puis rinça à grande eau la table d’auscultation, prépara pressoir, hachoir et passoire pour les préparations éventuelles de médicaments et chauffa également de l’eau…On ne pouvait être trop prudent. Ensuite, il enfila un tablier blanc impeccable, ouvrit la porte du dispensaire et attendit son ou ses premiers clients.

Il ne dut pas attendre longtemps…un homme encore jeune entra, la gorge emmitouflée dans une énorme écharpe.

" Bonjour Messire, entrez, entrez…Mettez vous à l’aise, débarrassez-vous….Là voilà, asseyez-vous et dites moi ce qui vous amène"

La première règle étant toujours de mettre le patient à l’aise, Pygaer s’évertua à cacher sa propre nervosité et à adopter une attitude aussi sereine que possible.

L’homme obéit, prit un siège, se débarrassa de son écharpe et puis montra sa gorge du doigt:

"Mal de gorge…" dit-il avec un filet de voix..

"Je vois…vous toussez également ? Répondez par un signe de tête, inutile de fatiguer votre voix, messire" répondit Pygaer.

Le messire en question ayant répondu oui en hochant la tête, Pygaer lui fit un grand sourire puis se dépêcha d’aller chercher un abaisse-langue. Il plaça le patient près de la fenêtre afin d’avoir le maximum de lumière possible, abaissa prudemment la langue puis examina minutieusement la gorge. Celle-ci était fort rouge à l’arrière, signe d’une irritation. Satisfait de son examen, il se plaça derrière le patient et posa son oreille sur son dos

"Toussez, je vous prie Messire…". L’homme s’exécuta et fit entendre une toux assez grasse…

"Bien, cela n’a pas l’air trop grave, rassurez-vous" dit Pygaer à l’homme tout en lui souriant…

"Je vais vous préparer quelques remèdes et vous serez bientôt guéri, ne vous inquiétez pas" lui dit-il en arborant un grand sourire

Tout d’abord, Pygaer s’empressa de chercher un petit sac de toile contenant des baies de genévrier. Il s’approcha de l’homme et le lui donna:

"Voici des baies de genévrier, vous allez les faire brûler et en inhaler la fumée, cela vous soulagera…ce procédé s’appelle la fumigation… " dit Pygaer, tentant d’expliquer chaque étape de son intervention…

Il prit ensuite un autre sac, contenant du Thym, le donna au patient en disant:

"Voici du thym, que vous utiliserez en inhalation. Vous demanderez à votre dame de préparer de l’eau bouillante et d’y jeter une poignée de ces feuilles de thym…Ensuite, vous placerez votre visage au-dessus de la préparation et vous humerez les émanations, cela soulagera votre gorge et combattra l’infection respiratoire."

Voyant le patient se lever, Pygaer posa sa main sur son bras afin de lui faire comprendre qu'il devait encorle força gentiment à se rasseoir: "attendez, ce n’est pas tout.." lui dit-il en lui souriant

Il fouilla dans son sac et en sortit une fiole contenant un sirop de bourrache et une autre remplie d’un sirop de coquelicot. En souriant, il se revit la veille dans son atelier laboratoire, respectant scrupuleusement les directives qu’on lui avait inculqué à l’université:

Il avait soigneusement lavé les plantes, avait pris une casserole, y avait placé les ingrédients et les avait recouverts d’eau, les avait laissés cuire à feu doux pendant plusieurs heures. Après avoir sorti précautionneusement les plantes, il les avait mise dans un pressoir pour en sortir le jus, avait passé cette mixture dans une passoire et y avait ajoute du sucre
Il avait ensuite recuit le tout. Une fois que la mixture avait été préparée, il l’avait mise dans ses petites bouteilles tout en le fermant hermétiquement.

"La première contient un sirop de fleurs de bourraches et vous aidera à combattre votre toux..la seconde contient un sirop de fleurs de coquelicot…qui calmera vos irritations de la gorge" dit-il a l’homme qui le regarda sans dire un mot

Pygaer prit ensuite un dernier sac contenant des fleurs de mauves et le tendit au patient:

"voici enfin un sachet de fleurs de mauves, vous en ferez une infusion qui désinfectera votre gorge et apaisera également votre toux"

"In…fusion ?" se risqua à dire le patient. Pygaer le regarda:

"vous ne savez pas en faire ?" lui demanda-t-il. Devant la moue négative de son patient, Pygaer prit un parchemin, prit place près de l’homme et se mit à écrire tout en lui expliquant:

"Bon…vous prendrez les parties molles et tendres des fleurs…Vous les placez dans un bol et vous versez de l’eau bouillante ou très chaude dessus…de préférence bouillante…Vous couvrez ensuite le tout et vous laisser infuser pendant 5 à 10 minutes puis vous passez cela à travers une passoire…
Une fois fait, vous versez le liquide dans un récipient. ..Vous pouvez si vous le désirez ajouter du sucre ou du miel… Vous en buvez 3-4 fois par jour. Vous avez compris messire…de toutes manières je vous ai tout noté ci-dessus" dit-il en lui tendant le parchemin

"Ah oui, dernière chose…le soir avant de vous coucher, vous pouvez prendre une cuillère de miel comme désinfectant…"

Regardant l’homme plier soigneusement la prescription et la mettre dans sa poche, Pygaer se détendit: son premier cas ne fut pas trop difficile… Il vit l’homme se lever, le remercier et partir chez lui. Satisfait, Pygaer se détendit davantage dans l’attente de son prochain client

NOTE A. Très bon travail

_________________


Dernière édition par Tiamarys le Ven 2 Avr - 19:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tiamarys
Baronne
Baronne
avatar

Nombre de messages : 1164
Age : 43
Localisation : Fief d'Aubiat ou cief de Bellecombe
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Devoir N°2 Maux courants   Jeu 1 Avr - 7:39

Caudelence a écrit:


En cette belle journée ensoleillé de mars, Caudelence était assis en taverne, comme à son habitude, il était avec ses amis et partageait quelques choppes, lorsqu’il vit entrer une personne qu’il ne connaissait pas.
Cette personne semblait boiter et se déplacer difficilement.
Il la regarda en se demandant, si cette personne n’aurait pas besoin de ses services, les cours qu’il avait reçus de Tia lui laissaient penser qu’il pourrait peut-être apporter son aide à cette personne.
Lorsque la personne s’assit à une table, il s’avançât et se présenta à cette dernière.

Caudelence
Bonjour messire,
Je suis Caudelence, infirmier dans ce village, je vous vois grimaçant et boiter, peut-être pourrais-je vous aider ?

L’inconnu
Bonjour messire Caudelence,
Je suis Omar, effectivement, je grimace, cela fait maintenant près de deux semaines que je me suis légèrement érafler dans mon potager et cette légère blessure me fait de plus en plus souffrir.

Caudelence se dit alors qu’il devrait surement soigner une blessure légère et se dit que pour une première intervention, il avait de la chance de commencer tranquillement.

Caudelence
Omar, je vais vous demander de bien vouloir lever le bas de vos braies, afin que je puisse regarder ce à quoi ressemble cette blessure et de déterminer ainsi sa gravité.

Omar s’exécuta.
Caudelence observa dans un premier temps, une petite plaie, d’environ 2 cm de long qui avait commencé à cicatriser. Mais en y regardant de plus près, il s’aperçut qu’il y avait une petite boule de couleur blanche qui laissait échapper un liquide blanchâtre, il s’agissait de toute évidence d’un aposthume, cette blessure en avait tous les symptômes. Caudelence se redressa et s’adressa alors à Omar, il fallait le lui dire

Caudelence
Omar, je comprends la douleur que vous avez à votre mollet, il s’agit en faite d’une petite plaie qui à s’est infectée et qui suppure, je vais donc faire les soins nécessaire afin de vous soulager et vous soigner.

Caudelence observa le visage d’Omar qui lui semblait ne pas avoir plus peur que cela de cette annonce. Il fallait alors que Caudelence se souvienne du remède face à cette pathologie, il se plongea dans sa mémoire et les cours revenaient alors. Il fallait que Caudelence nettoie la plaie avec une lotion à base de feuille de Cassis et d’essence de Marjolaine, ensuite il appliquera un cataplasme de barbane pour favoriser la cicatrisation et calmer la douleur et y appliquer une compresse de miel, enfin Caudelence remettra à Omar une bouteille de décoction de Barbane sucré au miel pour améliorer le traitement de l’infection.
Il fallait maintenant que Caudelence exécute ces gestes, non sans avoir expliqué à Omar ce qu’il allait faire.

Caudelence.
Omar, je vais, dans un premier temps, nettoyer votre plaie avec une lotion à base de feuille de cassis et d’essence de marjolaine, ceci afin de désinfecter la plaie.

Caudelence s’exécuta donc, il prit un peu de ouate dans sa besace et y versa la lotion préparé dans un flacon, quand la ouate fut imbibé, il nettoya la plaie en l’essuyant de l’intérieur vers l’extérieur afin de ne pas redéposer sur la plaie le pue qui pouvait s’écouler. Quand la plaie fut nettoyée Caudelence posa la ouate sur une feuille de papier.

Caudelence
Omar, est-ce que cela va ?
Est-ce que je ne vous fait pas trop mal ?

Omar
Non, ca va, même si assez douloureux, je pense que ce que vous allez faire me soulagera et je ne suis pas non plus du genre à me plaindre

Caudelence put observer une première forme de sourire sur le visage d’Omar. Il continua donc les soins.

Caudelence
Omar, je vais maintenant vous appliquer un cataplasme sur la plaie, il s’agit en faite d’une préparation légèrement pâteuse de feuilles de barbane, que j’ai fait bouillir afin d’obtenir la consistance voulue.
Ce cataplasme, permettra de faciliter la cicatrisation et vous soulagera de la douleur.

Caudelence sorti alors un pot contenant cette substance pâteuse, il prit alors une petite cuillère, afin d’appliquer cette pate. Il appliqua enfin une compresse de miel sur le mollet d’Omar et entoura le mollet d’une bande de tissu, afin de maintenir la compresse, bien en place sur la blessure.

Caudelence
Voila Omar, la première partie des soins est faite, je vais vous donner à boire une décoction de barbane, ceci afin de traiter l’infection. Je vous donnerais un petit flacon afin que vous en preniez durant 1 semaine, vous en prendrez 3 ou 4 tasses par jour.

Caudelence avait préparer cette décoction en mettant les feuilles de barbane dans de l’eau, il l’avait fait bouillir pendant environ 25 minutes afin que cela réduise, puis il avait filtré ce breuvage qu’il avait mis dans un flacon et placé au frais.

Caudelence tendît une choppe de cette décoction à Omar, afin qu’il commence de suite ce traitement.

Omar
Pouah, ce n’est vraiment pas bon. Dites moi combien de temps je dois laisser cette chose sur mon mollet ?

Caudelence sourit

Caudelence
Je vous propose de revenir me voir demain, chez moi, et ce tous les jours durant environ une semaine, je referais votre pansement et je contrôlerais alors l’avancée de la guérison. Avez-vous d’autres questions Omar ?

Omar
Non, je vous remercie, je repasserais donc demain vous voir.

Caudelence proposa alors à Omar de partager une choppe avec Omar. Caudelence réfléchie quelques instants, il pensait qu’il avait tout fait pour ce type de blessure.
Il se dit qu’il allait écrire ce qu’il avait fait et envoyer cela à Tia afin qu’elle lui dise s’il n’avait rien oublié et fait ce qu’il fallait.


NOTE A. Excellent travail!!!

_________________


Dernière édition par Tiamarys le Ven 2 Avr - 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tiamarys
Baronne
Baronne
avatar

Nombre de messages : 1164
Age : 43
Localisation : Fief d'Aubiat ou cief de Bellecombe
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Devoir N°2 Maux courants   Jeu 1 Avr - 11:38

Ellebasi a écrit:


Ellebasi étant dans le dispensaire a nettoyer les chambres attendit toquer a la porte et alla ouvrir et vit devant la porte une patiente avec une personne pour la retenir ..

Entrée je vous en pris en l'aidant a se déplacer et demanda se qui c'est passé en les questionnant .
Que vous êtes il arrivé après avoir raconter le récit de sa foulure a la cheville et comment c'est arriver .
Se dirigea de suite vers le lit et la déposa avec délicatesse pour pas que la douleur s'amplifie .

Après l'avoir allonger elle releva sa houppelande et palpa la cheville .

Je reviens je vais vous poser un cataplasme a base de barbane et l'applique sur la cheville en la faisant pénétrer lentement par petit mouvement et lui bande la cheville avec une étoffe .

Vous devrais revenir me voir après deux jours pour voir l'évolution de votre entorses je vous prescrit un repos complet pas de mouvement brusque sur votre cheville
si vous avez mal je vous donnerez un sachet de reines des prés que vous utiliserez contre la douleur en infusion

En lui tendant le sachet dans un litre d'eau a bouillir et vous laisser reposer et filtrer en lui souriant ..

Et attendit de la revoir dans deux jours en ranger son matériel


NOTE A. Tout est là, bon travail

_________________


Dernière édition par Tiamarys le Ven 2 Avr - 19:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tiamarys
Baronne
Baronne
avatar

Nombre de messages : 1164
Age : 43
Localisation : Fief d'Aubiat ou cief de Bellecombe
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Devoir N°2 Maux courants   Ven 2 Avr - 7:37

Pegasine a écrit:


Pegasine rangeait divers préparations dans l'armoire quand une personne entra dans la pièce,
Elle reconnue l'apprenti du forgeron et fronça les sourcils en le voyant se tenir le bras et retenir ses larmes.
Après l'avoir invité à s'asseoir, la jeune femme enleva doucement la main du jeune garçon et découvrit une grosse brûlure.
Avec une paire de ciseaux elle coupa délicatement la manche de la chemise afin d'avoir un accès total à la blessure.

L'étudiante en médecine alla dans l'armoire et en sortit divers pots puis revint vers son patient.
Prenant un peu de ouate propre, elle l'enduit de baume au millepertuis qu'elle avait elle-même fait en faisant macérer la plante fraîche dans de l'huile d'olive ( 500g de plantes pour 1 litre d'huile) au soleil durant 2 mois, avant de le filtrer délicatement et de le mettre dans un flacon bien fermé.

Après avoir adressé un sourire rassurant à son patient, Pegasine passa doucement la ouate imbibée sur la brûlure afin de calmer la douleur.
Une fois le baume appliqué, la jeune femme posa la ouate sur le côté et attrapa un autre bocal.
Avec une pince préalablement passé sur la flamme, Pegasine attrapa doucement un pétale de lys qui macérait dans l'alcool et, après avoir appuyé le bras du patient sur une petite table, le posa délicatement le végétal sur la brûlure.

Après avoir répété cette opération plusieurs fois de façon à recouvrir la brûlure de pétales de lys, la jeune femme prit une bande de gaze et avec des gestes doux et précis enroula la gaze, ni trop lâche, ni trop serré, de façon à maintenir les pétales de lys correctement sur la plaie.

Pour aider son jeune patient à se remettre de ses émotions, Pegasine lui donna de verre de lait
Une fois le verre terminé, elle demanda au jeune garçon si il souhaitait revenir ici pour changer les pétales ou si il y avait quelqu'un chez lui capable de le soigner.
Une fois le jeune patient partit, Pegasine rangea et nettoya puis attrapa un petit panier en osier et et se dirigea vers la réserve afin d'augmenter le stock de baume au millepertuis et de pétales de lys macérés, la brûlure du jeune garçon allait mettre plusieurs jours à guérir.

NOTE A. BON travail

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Devoir N°2 Maux courants   

Revenir en haut Aller en bas
 
Devoir N°2 Maux courants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maux de ventre ?
» Attention aux courants d'air !!
» notre association pour bassets et autres chiens courants
» SOS pour 19 chiens courants - SPA de Poitiers (86)
» Maux de dos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine du bon repos :: Programme première année médecine-
Sauter vers: