Domaine du bon repos

royaumes renaissants
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Semaine 4 Les plaies et sutures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tiamarys
Baronne
Baronne
avatar

Nombre de messages : 1164
Age : 43
Localisation : Fief d'Aubiat ou cief de Bellecombe
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Semaine 4 Les plaies et sutures   Lun 8 Fév - 16:00

Voici différents shémas de points de sutures.


Point matelassé:


Point simple:


Point du surjet barré:


Point de surjet:

_________________


Dernière édition par Tiamarys le Dim 20 Mar - 14:28, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tiamarys
Baronne
Baronne
avatar

Nombre de messages : 1164
Age : 43
Localisation : Fief d'Aubiat ou cief de Bellecombe
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Semaine 4 Les plaies et sutures   Lun 8 Fév - 16:02

Le matériel

Le matériel qui est utilisé pour effectuer une suture est un fil monté sur une aiguille.
(Le catgut est un terme anglophone qui désigne des cordes rigides fabriquées à partir d'intestins de mouton, parfois de cheval, de mulet ou d'âne) ou les fils végétaux comme le lin, ou bien encore la soie.

Le fil résorbable est constitué entre autres de catgut qui présente l'avantage de pouvoir être facilement résorbé.
En effet cette substance est formée uniquement de substances organiques.

Les points de suture s'effectuent après une préparation destinée à nettoyer et à désinffecter une plaie (cutanée par exemple).
L'affrontement des bords de la plaie doit se faire avec minutie. Le serrage doit lui aussi être modéré mais ferme tout de même.
Les outils utilisés (quand la plaie n'est pas délabrée) essentiellement sont l'aiguille en bronze, le porte aigille, une pince courbe de petite taille, une paire de petits ciseaux, un rasoir et du fil .

_________________


Dernière édition par Tiamarys le Dim 17 Oct - 16:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tiamarys
Baronne
Baronne
avatar

Nombre de messages : 1164
Age : 43
Localisation : Fief d'Aubiat ou cief de Bellecombe
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Semaine 4 Les plaies et sutures   Lun 8 Fév - 16:02

On emploie le même fil qui permet le rapprochement (l'affrontement) d'une extrémité à l'autre de la plaie.

Citation :
La suture sur bourdonnet :
Ce terme qui ne possède pas la même signification que par le passé
(petit rouleau de charpie, de la taille d'une petite mandarine dont le but était d'absorber le pus provenant d'une plaie profonde)
Ce bourdonnet, par la suite est maintenu fixé grâce à série de points profonds qui sont noués sur eux-mêmes
c'est la raison pour laquelle on parle de suture sur bourdonnet.

Citation :
La suture intradermique :
on parle également de surjet intradermique. - une plaie régulière - des lèvres éversées - l'absence de perte de substance - une tension minimale sur les berges - l'absence de risque important de suppuration collectée - l'absence de risque important d'hématome
Technique de réalisation:
Le fil pénètre à une extrémité de la plaie par un passage cutanéo-dermique et il ressort à la pointe par le derme. Ensuite tous les points sont intra-dermiques.
Le passage dermique doit être au même niveau sur les deux berges pour éviter tout chevauchement. La répartition des prises doit être symétrique pour réaliser un bon affrontement sur toute la longueur de la suture.
Ces surjets sont réalisés à l'aide de fils monofilaments d'assez gros calibre (0 ou 2/0) pour pouvoir les retirer sans les casser. Parfois les fils d'acier peuvent être utilisés. Certains surjets sont dits "enfouis" car faits avec du fil résorbable que l'on pourra laisser en place.
Si le surjet est fait avec du fil non-résorbable, on s'assurera régulièrement en cours de réalisation que le fil coulisse bien pour que son ablation puisse se faire sans le casser. Sur de longues plaies, pour les mêmes raisons, on réalisera des boucles superficielles tous les 5 à 7 cm.
En cas d'inégalité des deux berges à suturer, on "trichera"progressivement en prenant des boucles plus larges du côté le plus long, de façon à éviter la formation d'une "oreille" qui aura peu tendance à se résorber spontanément.
A la fin du surjet, l'aiguille pique le derme à la pointe de la plaie et ressort dans son axe par un trajet cutanéo-dermique à 1 cm environ. Le fil est alors arrêté à chaque extrémité par un noeud simple ou des bandelettes auto-adhésives. Il est également possible de nouer les deux extrémités ensemble de façon lâche. Si, à la fin du surjet, certaines petites zones restent désunies, l'affrontement correct peut être amélioré par des points séparés simples très superficiels (épidermiques) à l'aide d'un fil très fin ou même parfois par la réalisation d'un surjet intradermique plus superficiel.
Certains surjets peuvent être enlevés très précocemment (dès le 3ème jour pour les paupières, dès le 5ème jour pour les cicatrices péri-aréolaires). Il est possible ailleurs de laisser les fils en place longtemps (15 jours voire 3 semaines), du fait de l'absence de marque de fils sur la peau, lorsqu'il existe une certaine tension, pour que la cicatrice soit déjà solide à l'ablation du fil.
Notons pour information qu'il existe un appareil à surjet intradermique automatique appelé SQS 20. Celui-ci dispose de deux mors qui affronte les berges et un mécanisme entre ces mors enfile automatiquement le derme avec une fléchette résorbable de 15 mm de long. L'opération est renouvelée sur toute la longueur de la plaie



Citation :
Le surjet simple
Ce sont les points les plus simples et ils sont réalisables pratiquement dans toutes les situations.
Leur inconvénient est la séquelle esthétique qu'ils laissent, à type d'"échelle de perroquet".
Pour limiter cette conséquence, il faut penser à ne pas trop serrer les noeuds et ne pas laisser les fils en place trop longtemps.



Il débute par un point simple perpendiculaire à l'axe de la plaie. Les trajets sont cutanéo-dermiques et bien répartis. Ils peuvent être obliques par rapport à la tranche ou perpendiculaires. Le fil est serré modérément pour éviter une invagination des berges.
Les séquelles esthétiques ne sont pas négligeables, ce surjet est donc souvent utilisé en zone non-visible (cuir chevelu, zone rétro-auriculaire). Pour le retirer, il suffit de couper un fil sur deux, par exemple.




Citation :
La suture en bourse :
Il s'agit d'une suture effectuée en faisant passer le fil tout autour
d'une ouverture ayant la forme d'un ovale ou d'un cercle dont la périphérie est refermée quand les deux extrémités du fil sont attachées, nouées ensemble.

********************


Citation :
La suture inversant :
retourne les deux berges de la plaie vers la surface formant de cette manière une saillie qui est visible.
Ce type de suture est utilisé en chirurgie vasculaire.

Citation :
La suture primitive :
qui correspond à la suture d'une plaie pratiquée dans les premières heures.

Citation :
La suture à bords affrontés :
qui consiste à accoler précisément les deux berges de la plaie.
************************

Citation :
La suture de rapprochement :
correspond à une suture effectuée à l'aide de points profonds émergeant
à distance des lèvres d'une plaie. Ce type de suture est destiné à éviter qu'il y ait trop de tension au niveau de la suture de la plaie elle-même. La suture de rapprochement est également utilisée pour obtenir une coaptation (correspondance de vis-à-vis) large des tissus.

Citation :
La suture primitive retardée :
qui est la mise en place de fils d'attente après une intervention chirurgicale
portant sur une plaie et visant à la nettoyer. Au cours de son évolution immédiate si la cicatrisation se fait convenablement,
les fils sont ensuite serrés vers le 5e jour.

Citation :

La suture secondaire :
est une suture obtenue après avivement et remobilisation des bords de la plaie
qui vont cicatriser en quelque sorte proprement après ce réajustement (épluchagechirurgicale)





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Semaine 4 Les plaies et sutures   

Revenir en haut Aller en bas
 
Semaine 4 Les plaies et sutures
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Besoin de votre avis : Plaie suite a morsure 1 semaine après.
» Oisillon d'une semaine environ
» Un petit Border dans 2 semaine
» plaies sur colisa lalia
» 3 semaine sans manger!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine du bon repos :: Programme première année médecine-
Sauter vers: