Domaine du bon repos

royaumes renaissants
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 cours medecine ventriere

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isaiis



Nombre de messages : 572
Date d'inscription : 05/09/2016

MessageSujet: cours medecine ventriere   Lun 26 Sep - 13:12



Nous allons plus nous intéresser par le bas ventre. Là s'y trouvent quelques organes dont ceux de la procréation. Il y a d'abord la vessie qui contient l'urine. Vous verrez que bien souvent les femmes grosses peuvent avoir quelques problèmes urinaires et vous comprendrez pourquoi. Le corps de la vessie est nerveux et composé de deux membrames. Son col épais et charnu s'unit par des vaisseaux aux intestins et adhère à l'os du pubis, tandis que la vessie proprement dite demeure libre et sans attaches. La position n'est pas la même chez l'homme que chez la femme. Dans l'homme elle est placée auprès de l'intestin rectum et se porte plutôt à gauche tandis que chez la femme, elle se trouve au-dessus des organes de la procréation et la portion libre est soutenue par la matrice. Le conduit court et épais s'étend du col de la vessie jusqu'au-dessus de l'orifice du vagin.
La matrice des vierges est très petite ; celle des femmes, hors l'état de grossesse, n'excède guère le volume que la main pourrait contenir. Faisant suite à un col droit et aminci qu'on appelle vagin, la matrice remonte vers le milieu du ventre, se dirige un peu vers la hanche droite, s'avance ensuite sur le rectum, et s'attache par ses côtés aux os des lies.

La matrice est tout ce qui est utile chez la femme pour avoir un enfant.

Il se pourrait que certaines jeunes filles vous poseront la question de l'"hymen"

"hymen" veut dire "membrane" en latin.....L'hymen est une fine membrane qui se ferme partiellement l'entrée du vagin et le sépare de la vulve. C'est Avicenne qui le décrit pour la première fois comme une "sorte de peau et qui saigne en cas de contact avec le pénis". Il a l'aspect d'une petite corolle repliée sur elle-même et de couleur rosed'où le nom donné : bouton de rose et l'expression déflorer. Albert le Grand décrit des membranes faites d'un tissu de veines et de ligaments extrêmement déliés et qui sont, quand on les voit, les signes de la virginité et qui sont détruits par l'acte ou même l'introduction des doigts. Une petite quantité de sang qui est en eux s'écoule alors. Henri de MOndeville se contente de dire que vers le milieu du col se trouvent des veines qui se déchirent au moment de la défloration et MOndino de LUzzi parle d'une seule membrane, subtile et veineuse. Michel Savoranole (1466, on y est presque hein..... ) en reparle avec une différence, l'introduction du mot "hymen"



Vous allez me dire : et la virginité dans tout cela ? La virginité a plusieurs signes : les seins qui pointent vers le bas, la modestie, la pudeur, la peur, une démarche et une discours impeccable. L'urine des vierges est plus claire et fait un bruit différent. Le signe le plus important est de saigner à la première pénétration mais ce sang est du, sans doute, à l'étroitesse du vagin qui est plus sensible d'où le saignement et la douleur qui l'accompagne. (définition du XIIIème)

Vous connaissez aussi l'influence des humeurs sur la santé.
Selon Galien, le corps des femmes est plus froid et plus humide donc elles sont plus faibles et plus sujettes aux maladies. Elles doivent évacuer les humeurs par les purges, les selles, les menstrues et la semence. Or la vierge qui n'a pas de rapport évacue mal le sang épais. L'excès de sang (adolescente, virginité et absence de grossesse) s'il n'est pas évacué peut blesser l'utérus. Le sexe c'est donc la santé. Voilà une chose que notre ami Onawia serait heureux d'entendre s'il était là. Surtout n'allez pas lui répéter. Le sexe par contre n'est acceptable que dans le cadre
du mariage. Voilà pourquoi il est conseillé de se marier tôt. Aux vierges non mariées, on conseille la masturbation.
(hé oui !!!!! ceci est le discours du XIIIème siècle)

Revenir en haut Aller en bas
Isaiis



Nombre de messages : 572
Date d'inscription : 05/09/2016

MessageSujet: Re: cours medecine ventriere   Mar 27 Sep - 18:26

Comme il n'y a pas assez de chaleur chez les femmes et qu'elles sont faibles, elles ne sont pas capables d'expulser les humeurs par la sueur (théorie des humeurs). Ainsi la nature leur a donné une purgation naturelle qui sont les menstrues que l'on appelle familièrement les "fleurs". Sans elles elles ne peuvent concevoir.

Ces menstrues arrivent aux femmes vers 13 ans (parfois un peu plus tôt ou un peu plus tard). Cette purgation dure continuellement jusqu'à 50 ans parfois 55 ou 60 ans. Si les menstrues arrivent au moment voulu et dans une proportion normale, la nature est convenablement dégagée des humeurs excessives. Mais parfois ce n'est pas le cas et de nombreuses maladies apparaissent. [/color]

Spoiler:



Nous parlerons plus tard des différents choses à faire en cas de menstrues anormales. Voyons déjà quelques remarques générales sur la quantité moyenne et la qualité du sang....

Spoiler:



Les fleurs sont plus épaisses et plus abondantes dans les jours du milieu, mais, au début et à la fin, elles sont moins abondantes et plus ténues.
Chez toute femme en bonne santé, la quantité moyenne du flux menstruel est de à peine 2/3 de litron ou une demi-chopine (0,50 L) ; et cela, pendant deux jours ou trois. Si il dure plus ou moins deux jours ou si le flux est plus ou moins abondant, il y a dérangement que nous verrons plus tard.
Le sang qui s'écoule est semblable à celui d'une victime, et se coagule rapidement. Les femmes chez qui naturellement l'évacuation dure plus de quatre jours et est très abondante, deviennent maigres et leurs foetus sont maigres et débiles. Celles chez qui l'évacuation dure moins de trois jours ou est peu abondante, ont de l'embonpoint, un bon teint, un aspect masculin, mais elles sont peu portées au plaisir de l'amour, et ne conçoivent guère.

Petite pause


Parlons maintenant de la conception et je parle bien de ce qui se passe dans le corps et non pas de la technique

Elle les regarda une lumière rieuse dans les yeux...

Certaines femmes sont incapables de concevoir soit parce qu'elles sont trop faibles ou maigres, soit parce qu'elles sont trop grasses. Dans ce cas, la chair qui entoure la matrice la comprime ce qui ne permet pas à la semence d'entrer. Certaines matrices peuvent être trop douces et trop lisses qu'aucune chose ne peut être retenue à l'intérieur.
Parfois c'est un défaut d'homme (si si Trotula a osé) qui a une semence si faible qu'elle coule. D'autres ont des testicules froids et ils n'engendrent rarement ou jamais.

Spoiler:



Si par trop de chaleur et de sécheresse, la femme ne peut concevoir, les symptômes seront les suivants : leurs lèvres ont des plaies et sont écorchées par le vent, elles ont des taches rouges et une soif continuelle et une chute de cheveux.

Si la femme souffre de ça et a 30 ans elle est incurable.

Si au contraire elle est jeune, on peut enfumer trois ou quatre fois la patiente avec une décoction faite de mauve et gentiane. Entre ces fumigations, on fait un suppositoire ou même un pessaire à la vulve avec de l'huile de civette et un peu de musc. Après la purgation, on prend la mesure d'un gland de "trifera majeur" qu'on enveloppe dans du coton et qu'on introduit comme un suppositoire dans la vulve. Ensuite elle doit s'unir à l'homme;

Si la femme ne peut concevoir à cause de l'excessive humidité de la matrice on observe des yeux larmoyant (comme la matrice a trop d'humidité, le cerveau en est également rempli et ça déborde par les yeux).
Il faut purger la patiente avec un "theodoriton eupericon" puis trois ou cinq pilules de ce remède qu'on enroule dans du coton et qu'on introduit dans la vulve.

Si le défaut vient de l'homme à cause d'un manque de force pour envoyer le sperme, il faut oindre les reins de l'homme avec des rognures ou des graines de roquette sauvage et de l'euphorbe, réduits en poudre, mêlés à de l'huile de civette et de pouliot.
Si c'est un manque de force et qu'il ne peut bander sa verge, un onguent produisant une grande force.
Si c'est un défaut du sperme lui même, on donne de l'oignon, de la carotte qui produit et augmente le sperme.

(trifera saracenica : antidote contre les douleurs du foie, la jaunisse, la fièvre tierce et double. Myrobolans citrin, bellérique et emblique de casse, pulpe de tamarin, rhubarbe, manne, violette, macis, mastic, anis, fenouil
Revenir en haut Aller en bas
 
cours medecine ventriere
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ressources, cours et livres au format audio - podcast MP3
» 1er cours d'education!!
» Cours d'initiation à l'équitation en amazone dans le 31
» Demi-pension pas chère + cours d'équitation gratuits !
» 900 litres Amazonien (en cours)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine du bon repos :: Bureau pour les cours de Belrupt-
Sauter vers: