Domaine du bon repos

royaumes renaissants
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Correspondance epistolaire avec mon tuteur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Aileen Alazaïs Aïn
Admin
avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Dans les bras de ma maman, dans le coeur de mon papa
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Correspondance epistolaire avec mon tuteur   Ven 28 Oct - 18:46

À Anthy Date d'envoi Le 26 Octobre 1464 à 21h40
Objet Tuteur ou bonne blague Expire le 13 Novembre 2016
Messire

Vous ne me connaissez pas je pense, je suis Aileen Alzais Ain. J'ai trouvé votre nom dans les papiers de ma grand-mère. Elle nous a quitté il y a quelques semaines maintenant, mais je n'avais pas eu la force, jusqu'à aujourd'hui de fouiller ses papiers.


Vous comprendrez j'en suis sure que ce ne sont pas des choses faciles... que de fouiller dans les affaires d'un défunt.
Je ne sais pas qui vous êtes, ni pourquoi votre nom est ressortit de ce tas de vieux parchemins froissés. mais un document portant votre nom vous déclare comme mon tuteur, si je devais me retrouver seule avant ma majorité (21 ans). Je me débrouille plutôt bien n'ayez crainte, et je ne voudrais en aucun cas être un fardeau pour vous, je voulais juste vous apprendre mon existence.

Bien à vous
Aileen
Revenir en haut Aller en bas
Aileen Alazaïs Aïn
Admin
avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Dans les bras de ma maman, dans le coeur de mon papa
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Correspondance epistolaire avec mon tuteur   Ven 28 Oct - 18:47

De Anthy d'Arden de Surgéres Date d'envoi Le 27 Octobre 1464 à 08h21
Objet Re: Tuteur ou bonne blague Expire le 13 Novembre 2016 Bonjour chere Aileen,

Je ne saurai dire la raison de pourquoi mon nom a finit dans les petits papiers de votre grand mere; peu etre m'estimait elle sans me connaitre... J'avoue que votre nom ne me parle guere. Ou viviez vous ? J'ai par le passé pas mal voyagé, résidé ici et là Bourgogne ou j'ai pratiqué un temps la politique etc, Alencon.... Peu etre a t'elle cru que ma personne etait la plus a meme de vous veiller. Je ne sais pas mais de sure j'accepterai quand meme de vous rencontrer.
Je suis pour le moment sur les terres bretonnes a boire un peu de chouchen en regardant passer l'automne je ne sais pour combien de temps mais je puis vous y attendre ou dans le cas contraire vous rejoindre.
Je ne suis pas de ceux à laisser tomber une jeune personne orpheline. Donc prenez acte de mon oui.

Respectueusement

A.A.S
Revenir en haut Aller en bas
Aileen Alazaïs Aïn
Admin
avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Dans les bras de ma maman, dans le coeur de mon papa
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Correspondance epistolaire avec mon tuteur   Ven 28 Oct - 18:47

À Anthy Date d'envoi Le 27 Octobre 1464 à 08h36
Objet Re: Re: Tuteur ou bonne blague Expire le 13 Novembre 2016
Bonjour messire Anthy

Vous ne pouvez imaginer la joie et le soulagement qui m'ont envahie en voyant ce matin ce pigeon posé à me coté, possesseur d'une missive de vous.

Je suis actuellement en Champagne, j'ai vécu à Cosne avec grand-mère juste avant son décès. Elle était fort pauvre et nous avons écumé les taudis munipaux jusqu'à son décès.
Ma grand-mère était une personne sage et je le comprends d'autant mieux en vous lisant aujourd'hui. Et savait où et en qui, mettre sa confiance. Je suis rassurée de votre accord à me rencontrer. Je vous promets que je ne vous ferais pas honte.


Je sais lire et écrire!

Je vais d'ailleurs rassembler mes affaires et consulter ma carte afin de venir vous rejoindre. Les routes ne sont pas sures du tout... Je me suis faite voler mes pains hier du côté de Compiègne. Mais ne vous en faites pas, plus de peur que de mal, je suis débrouillarde et je courrais plus vite que mon agresseur. Malheureusement j'ai perdu mes pains. Smile

Navrée de parler
A bientôt
Respectueusement

Aileen
Revenir en haut Aller en bas
Aileen Alazaïs Aïn
Admin
avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Dans les bras de ma maman, dans le coeur de mon papa
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Correspondance epistolaire avec mon tuteur   Ven 28 Oct - 18:48

De Anthy d'Arden de Surgéres Date d'envoi Le 27 Octobre 1464 à 09h02
Objet Re: Re: Re: Tuteur ou bonne blague Expire le 13 Novembre 2016 Chere Aileen,

En ce cas, est ce assurement en Bourgogne ou elle a surement entendu mon nom. Cela est touchant de voir une personne accorder confiance surtout pour veiller sur sa descendance.
Pour ce qui est de votre mesaventure, je vais de ce pas me mettre egalement en route pour venir vers vous si vous le desirez. Je ne voudrai pas qu'il vous arrive mal à nouveau. Je suis aux environs de Fougeres à coté de la frontiere avec la Normandie coté Bretagne.
Pour ce qui est de votre route, je vous dirai que le plus court reside à passer par l'Artois puis la Normandie. Ainsi vous eviterez la Touraine.
La richesse ne se compte pas à mes yeux avec de l'or mais par le savoir etc et je sens que vous disposez de richesse par votre ecrit.

Que le Trés Haut vous veille.

Respectueusement

A.A.S
Revenir en haut Aller en bas
Aileen Alazaïs Aïn
Admin
avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Dans les bras de ma maman, dans le coeur de mon papa
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Correspondance epistolaire avec mon tuteur   Ven 28 Oct - 18:49

À Anthy Date d'envoi Le 27 Octobre 1464 à 10h27
Objet Re: Re: Re: Re: Tuteur ou bonne blague Expire le 13 Novembre 2016
Cher tuteur

Je vais donc suivre vos conseils et passer par l'artois. Je viens de me mettre en marche en direction de Péronne.
Je pense être à Dieppe ce dimanche, si tout va bien et que je ne rencontre pas de méchants brigands sur la route. Ce qui n'est pas gagné vous en conviendrez comme moi je pense.


Je suis bien contente que vous veniez à ma rencontre, je cours vite, je sais grimper aux arbres mais j'ai bien peur que ma force ne soit celle d'un agneau. J'espère que je ne serais ni une charge, un fardeau pour vous messire. Je me ferais toute petite je vous le promets.

Les côteaux champenois sont très beaux en ce moment, le vignoble s'est paré de ses plus belles couleurs d'automne. J'aime bien l'automne.. Mais je m'égare, je vous raconte ma vie et ce pauvre pigeon va plié sous le poids de mes mots.

Bien à vous et avec tout mon respect

Aileen
Revenir en haut Aller en bas
Aileen Alazaïs Aïn
Admin
avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Dans les bras de ma maman, dans le coeur de mon papa
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Correspondance epistolaire avec mon tuteur   Ven 28 Oct - 18:49

À Anthy Date d'envoi Le 28 Octobre 1464 à 10h06
Objet En route Expire le 13 Novembre 2016
La bonne journée cher tuteur

J'ai pris la route hier, je n'ai pas fais de mauvaises rencontres. Fort heureusement!

J'ai dormi dans un arbre, je n'ai pas fais de feu afin de ne pas alerter d'éventuels brigands sur ma présence. J'ai joué à l'écureuil. * petit sourire* Je deviens une vraie baroudeuse * nouveau sourire*

Il me tarde de vouss rencontrer cher tuteur. Je vous imagine... Euh non je ne vous imagine pas.


*est ce un vieux bonhomme de l'âge de mémé brindille, est il souriant ou taciturne, ect*

Je vous souhaite la bonne journée, je ne voudrais pas vous lasser avant même d'être arrivée.



Bien à vous et avec tout mon respect

Aileen
Revenir en haut Aller en bas
Aileen Alazaïs Aïn
Admin
avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Dans les bras de ma maman, dans le coeur de mon papa
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Correspondance epistolaire avec mon tuteur   Ven 28 Oct - 18:50

De Anthy d'Arden de Surgéres Date d'envoi Le 28 Octobre 1464 à 12h41
Objet Re: En route Expire le 13 Novembre 2016 Trés chere Aileen,

Vous ne me lasserez jamais, j'en suis persuadé. Pour ma part, je remonte vers le Nord egalement. N'avez vous pas trop eu froid a dormir ainsi ? Fort heureusement que l'hiver n'est pas encore là et que d'ici l'hiver present, vous m'aurez rejoint.
M'imaginer ? Je vous repondrai que je ne suis que moi meme, un militaire en repos actuellement qui aspire à profiter de ce calme nouveau un peu.Hier je suis sortis un peu pour boire du chouchen avant d'aller me reposer à l'auberge.
Je vois que vous allez finir d'apres vos dires à vous immerger completement dans le paysage. En tout cas, sachez que votre joyeuse humeur typique de douce jeunesse qui transparait à priori dans votre ecrit me plait bien et je ne cache pas une certaine envie de vous rencontrer se faire bien présente.

En esperant vous lire a nouveau. Que le Trés Haut vous veille.

Respectueusement

A.A.S
Revenir en haut Aller en bas
Aileen Alazaïs Aïn
Admin
avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Dans les bras de ma maman, dans le coeur de mon papa
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Correspondance epistolaire avec mon tuteur   Ven 28 Oct - 18:50

À Anthy Date d'envoi Le 28 Octobre 1464 à 17h26
Objet Péronne droit devant!!! Expire le 04 Décembre 2016 Mon cher tuteur

L'hiver n'est pas encore là mes les nuits sont bien fraiches, heureusement j'ai l'habitude et je ne pense pas être une petite nature (même si je l'avoue j'aspire souvent à un peu plus de confort). La vie d'écureuil est amusante je vous rassure. j'aime glaner noix et noisettes sur les sentiers. Les champignons ne sont pas rares non plus et fort heureusement tout se consomme très bien cru.

Il me tarde cependant d'être auprès de vous, je suis sure qu'au moins là je mangerais chaud!

*sourire malicieux en pensant qu'un homme comme lui doit bien manger et chaud surtout*

Vous parlez de chouchen? Est ce une boisson locale? J'ai gouté la boisson champenoise, vous savez celle qui porte le même nom que le duché? Il pétille il pétille... Mais pour vous dire je n'ai pas trop aimé. Pas assez sucré sans doute. Comment ? j'imagine vos pensées "Cette petite est une gourmande!!"

* rit misère il va me prendre pour une sorcière et me réchauffer sur le buche*

Je suis bien contente de votre impatience, car moi aussi figurez vous je continue de m'interroger sur votre personne et il me tarde de vous découvrir enfin cher tuteur.

Tout à l'heure peut après avoir traversée Compiègne j'ai trouvé une petite chose que je joindrais à cette missive. Je vous aurais bien mis des noisettes mais je ne suis pas certaine que le pigeon aurait apprécié.

*caresse le pigeon doucement, imaginant le pauvre animal portant un sachet de noisettes.*

.... Il parait que cela porte bonheur mais que pour cela il doit être offert. J'espère que ce sera le cas pour vous cher tuteur!

Je vois Péronne au loin. J'espère y trouvé un lit chaud pour la nuit et une bonne assiette de soupe. L'écureuil que je suis rêve aussi d'un bon baquet d'eau chaude.

* Cache sa bouche de sa main, riant tout seule. Heureusement qu'elle voyage seule, on pourrait croire qu'elle voyage avec une horde de sangliers*

Mais rassurez vous j'ai un fidèle complice qui me suit partout, il se nom savon! D'ici notre rencontre je vous promets de ressembler à une jeune fille et nom à je ne sais quel animal sauvage.

J'aperçois les lueurs du village! Je vous écrirais demain si vous êtes d'accord pour vous raconter mes péripéties dans ce village artésien.

Bien à vous et avec tout mon respect

Aileen

*joint un trèfle à 4 feuilles trouvé au bord d'un étang en cette belle après midi ensoleillée mais fraiche!
Revenir en haut Aller en bas
Aileen Alazaïs Aïn
Admin
avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Dans les bras de ma maman, dans le coeur de mon papa
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Correspondance epistolaire avec mon tuteur   Ven 28 Oct - 19:41

De Anthy d'Arden de Surgéres Date d'envoi Le 28 Octobre 1464 à 18h57
Objet Re: Péronne droit devant!!! Expire le 13 Novembre 2016 Trés chére Aileen,

Le temps ne cesse de passer et à chaque fois que je recois un de vos plis, j'en suis le plus heureux.Si vous etiez un ecureuil, j'accepterai assurement d'etre la noisette qui assouvira vos besoins.. Vous me parlez de Peronne, je connais bien l'Artois car j'y ai passé ma petite enfance. Je vous en narrerai cette période là un jour qui sait.
Le chouchen est un breuvage d'alcool breton oui fait avec de la fermentation de miel et de pomme mais j'avoue ne pas savoir comment il se prépare exactement. C'est un alcool bien meilleur que le Calvados normand, ca je puis vous l'assurer !
Je suis bien ravi de vous savoir en route vers moi et j'en fais de meme de mon coté afin que votre voyage dure le moins de temps seule. Qui est ce Savon ?

Concernant votre arrivée, je vous promets que vous ne passerez plus un seul hiver dans la froideur de l'hiver dehors. Vous logerez toujours au chaud en n'importe quel lieu car je connais fort bien ce qu'est la vie d'une jeune personne qui doit dormir dans de telles circonstances.
Peu etre que votre grand mere a t'elle pu deceler que je n'etais pas le genre à deceler en quelqu'un sa veritable noblesse a travers ses titres mais plutot en ce qu'il a dans son coeur. Je ne la connaissais point mais je me doute qu'elle devait etre une bonne personne.

Vous m'attirez jeune demoiselle sans que je ne connaisse votre doux minois. Devenir ce tuteur qui aide et reste attaché à une fleur qu'importe son rang à devenir si delicieuse est un honneur et meme plus.

Ce jour pour ma part, je ne suis guere trop sortit car toujours à penser à vous chére Aileen et à votre voyage que vous traversez mais sachez que vous ne serez plus seule.. Je vous accompagne pensivement et bientot je serai auprés de vous.

J'ai bin recu votre trefle et vous en remercie, il ne me quittera plus jusqu'à votre arrivée. J'aurai bien aimé vous offrir tant mais le pigeon ne saurait rien transporter alors je me contente de vous offrir ma pensée qui vous accompagnera toujours.

Respectueusement

A.A.S


Revenir en haut Aller en bas
Aileen Alazaïs Aïn
Admin
avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Dans les bras de ma maman, dans le coeur de mon papa
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Correspondance epistolaire avec mon tuteur   Ven 28 Oct - 19:41

À Anthy Date d'envoi Le 28 Octobre 1464 à 19h40
Objet Re: Re: Péronne droit devant!!! Expire le 04 Décembre 2016
Cher tuteur

Je serais ravie de vous écouter me conter mille histoires vous concernant. L'hiver approche et je m'imagine très bien assise près de vous devant un bon feu crépitant à vous écouter me parler de vous.

Le chouchen à l'air drôlement bon. Sucré à souhait * fait la gourmande *

*La suite la fit éclater de rire*

Savon? et bien c'est un fidèle allié quand il s'agit de faire ma toilette. Il est petit (il a déjà bien servi) il sent bon et il mousse quand je le frotte entre me mains.

*Rire malicieux de la coquine*

je vous le présenterais si vous voulez!

Je suis tellement heureuse que vous soyez là pour veiller sur moi. La vie est bien dangereuse quand on est seule sur les routes, surtout quand on est une fille.


Mémé m'a toujours dit d'éviter les inconnus, les endroits isolés, mais parfois c'est pas facile. Heureusement je ne suis pas très grande et je me faufile facilement dans des endroits impromptus!

*un sourire fleurit sur son visage en lisant la suite*
"Vous m'attirez jeune demoiselle sans que je ne connaisse votre doux minois"

J'aime bien vous plaire non point pour ma bouille, mais par ma personnalité. D'ailleurs je dois dire que j'aime bien vous écrire. Je me sens moins seule j'ai l'impression que vous êtes déjà auprès de moi.

Bien respectueusement
Aileen
Revenir en haut Aller en bas
Aileen Alazaïs Aïn
Admin
avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Dans les bras de ma maman, dans le coeur de mon papa
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Correspondance epistolaire avec mon tuteur   Sam 29 Oct - 9:44

À Anthy Date d'envoi Le 29 Octobre 1464 à 09h43
Objet Quelques heures de repos à Péronne Expire le 04 Décembre 2016
Mon cher tuteur

Que je vous raconte ma nuit qui fut mouvementée. Non pas que j'ai subit quelque attaque de brigands, mais tout de même.


Figurez vous que la nuit fut fraiche, très fraiche d'ailleurs perchée en haut de se grand arbre. A l'abri des prédateurs certes, mais pas des chutes... J'ai réussi à me caler entre quelques branches, un avantage de ma petite taille dirons nous

*sourit amusée*

J'ai plutôt bien dormi malgré la présence d'un hibou qui se prenait pour un choeur d'église. Il a chanté toute la nuit le bougre! Ceci dit je reconnais avoir apprécié un peu de compagnie.
Non le soucis, c'est passé ce matin... Avec la rosée du petit jour et une brune persistante sur les alentours de Péronne. Figurez vous que je n'arrivais plus a descendre de mon arbre!!

*Rougit un peu à ce souvenir malheureux et se demande pourquoi elle raconte à son tuteur pareille chose... *

Vous allez me prendre pour une idiote... mais les branches étaient tellement glissantes. mes doigts n'avaient pas de prise sur la mousse. Je crois que je choisirais un meilleur arbre ce soir.. ou moins haut du moins

*rit de bon coeur *

J'ai réussi finalement à sauter de mon perchoir quand le soleil s'est levé.Sans emcombre ou presque. J'y voyais un peu mieux et risquais moins de me rompre les os. Ce qui auait été fort douloureux ne pensez vous pas?

*Grimace comique en s'imaginant les fesses par terre...*

Ce qui fait qu'au petit jour, j'ai pu entrer dans Péronne, dès l'ouverture des portes. Je peux vous assurer cher tuteur que j'étais au sein des marchands, gueux et badauds, parmi les premières à frnnchir la porte principale.

Je vous écris donc ce matin, bien au chaud dans une chambre de la taverne municipale qui porte le nom de "l'oeil du faucon"! Un peu effrayant pour un écureuil, mais je ne crains plus le danger car je sais que d'ici quelques jours je serais pr-s de vous et que vous veillerez sur moi.

Au moment où je vous écris,une bonne rempli un baquet d'eau bien chaude. Ca fume!
J'ai déjà préparé mon ami le savon!

* petit gloussement amusé*

Je profiterais de la journée pour me reposer un peu et laisser le temps à mes vêtements de sécher. (eux aussi vont faire peau neuve, petit passage dans le baquet)

Où êtes vous mon cher tuteur? Faites vous bonne route?
Je n'aimerai pas qu'il vous arrive des ennuis à cause de moi.
mais je vous laisse, la bonne vient de quitter les lieux et je vais de ce pas me plonger dans cette eau tentatrice.

affecueusement Respectueusement

Aileen (qui va sentir bon)

*Missive accrochée à la patte du volatile. Fenêtre ouverte. Oups ca caille... J'aurai peut être pas du ouvrir en chemise... Allez vole petit oiseau, va rejoindre messire Anthy
Revenir en haut Aller en bas
Aileen Alazaïs Aïn
Admin
avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Dans les bras de ma maman, dans le coeur de mon papa
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Correspondance epistolaire avec mon tuteur   Sam 29 Oct - 13:54

De Anthy d'Arden de Surgéres Date d'envoi Le 29 Octobre 1464 à 13h10
Objet Re: Quelques heures de repos à Péronne Expire le 20 Novembre 2016 Chere Aileen,

De vous lire me plait tellement, jai l'impression de suivre vos peripethies comme si j'etais là. Je vous rassure, vous n'aurez plus besoin de grimper aux arbres une fois que je serai là. Plus besoin de vous cacher pour passer une nuit paisible. Je suis fort ravi de savoir que vous avez pris un bain avec votre... ami savon. Vous devriez avoir de nouveau une belle peau sentant bon apres cela.
De mon coté, le voyage se poursuivra ce soir avec de la route jusqu'a arriver en Normandie. J'ai fais une petite halte afin de faire quelques reserves de pains. Plus mes pas me conduisent vers vous et plus je ne peux que savourer l'attraction de cette odeur qui fait votre etre. Je raménerai une bouteille de chouchen au passage afin que je vous en fasse gouter.Cela nous epargnera leur Calvados.

Hormis cela, voyant l'eau à quelques lieux à proximité; cette etendue allant jusqu'en Angleterre, je me surprends à repenser à des contrées lointaines.. Fut un temps ou cela etait ma vie. Enfin je ne vais pas vous parler de navigation et de nuit au milieu de nul part sans personne à des lieux à la ronde hormis l'immensité de l'Ocean.

Ce jour, je pense profiter de cette journée pour préparer celle de demain. Comment trouvez vous Peronne ? L'Artois a un certain charme n'est ce pas ? Une province ou il fait bon vivre. Demain arriverez vous a Tastevin a l'Ouest d'Arras ou Arras ? L'Abbaye produit une biére trés appreciable et le calme du lieu offre du temps pour se ressourcer un peu. Bien loin de moi l'idée de vous faire la propagande hein !

Recevez à travers ce pli, mes douces salutations.
Prenez soin de vous jeune demoiselle.

Respectueusement

A.A.S
Revenir en haut Aller en bas
Aileen Alazaïs Aïn
Admin
avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Dans les bras de ma maman, dans le coeur de mon papa
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Correspondance epistolaire avec mon tuteur   Sam 29 Oct - 14:14

À Anthy Date d'envoi Le 29 Octobre 1464 à 13h53
Objet Re: Re: Quelques heures de repos à Péronne Expire le 20 Novembre 2016 *voit un pigeon se poser sur le rebord de la fenêtre, enveloppée d'un grand drap, je réceptionne la missive*

Mon cher tuteur

Je suis bien heureuse d'apprendre que vous passez d'agréable moment à lire mes aventures sommes toutes banales, mais fort plaisantes je vous rassure. Même si il est vrai que c'est assez incofortable de dormir dans un arbre. Je suis certaine qu'une fois à vos côtés je connaitrais le confort dun bon lit, d'une cheminée crépitante et le gout des bonnes choses, comme ce chouchen, dont je salive déjà à l'idée d'y gouter.

Ce soir, ou du moins une fois mes vêtements secs, je prendrais la route en direction de Tastevin, que j'espère bien dépasser dans la nuit. Je compte marcher sans halte pour arriver demain matin aux abords de Bertincourt.
Je me suis un peu avancée en vous annoncant mon arrivée à Dieppe pour ce dimanche... j'y serais plus certainement que lundi. il est vrai que la route est fort longue. Mais on y croise de nombreux animaux.

Vous me parlez de l'ocean comme d'une amie. Savez vous que je vais la découvrir pour la première fois en arrivant sur la côte! J'espère bien que vous me raconterez vos souvenirs d'antan. non pas que je vous imagine très vieux hein, n'allez pas vous imaginez quelques maladresses ou irrespect dans mes propos!

*sourit amusée et attendrie, certaine que son tuteur est un homme gentil qui ccomprend sa maladresse*

Je suis moi aussi passée sur le marché de Péronne en arrivant, j'ai acheté un peu de lait pour demain. J'aime bien le lait, même si parfois il me fait des moustaches fort peu gracieuse pour une jeune fille. Je sais que je ne suis plus une enfant mais il me reste quelques traces, vestiges d'une enfance passée près de ma grand mère. Le lait en fait parti!
Ce midi j'ai déjeuné d'un bon poisson grillé, je me suis régalée. Le tavernier le prépare avec des herbes fraiches et des petits légumes un vrai délice! Ah oui je sais, je suis une gourmande!

*va sécher ses longs cheveux près de l'âtre en passant sa main dedans et regarde ses vêtements qui sèchent doucement avant de reprendre sa plume*

Vous n'imaginez pas mon impatience à vous rencontrer. Mais j'ai un peu peur aussi. Serais je à la hauteur de vos attentes... Et si je me retourve sans voix une fois devant vous, moi l'éternelle bavarde.

*réfléchit et sourit*

Non, je crois bien que non! j'aime déjà bien trop nos échanges écrites pour ne pas aimer vous parler de vive voix. D'ailleurs je suis curieuse de tout et je vais vous questionner sans relâche sur tout et rien. Vous me direz si je vous épuise

*nouveau sourire*

En ce qui concerne Tastevin, c'est vrai qu'il me serait agréable de la visiter, un jour.. avec vous. Pour l'heure je préfère imaginer les côtes normandes et notre rencontre prochaine.

Je vous quitte sur ses quelques lignes, je vais profiter du doux confort de cette chambre de taverne pour dormir quelques heures dans un bon lit. Et puis de toutes façons mes vêtements ne sont pas encore secs, donc impossible de quitter Péronne, je ne vais quand même pas battre la campagne sans rien sur moi...
Ce lit m'appelle

*rit de ses bêtises*

Je vous souhaite bonne route mon cher tuteur, peut être vous écrirais je ce soir à la lueur d"une chandelle. Je me sens moins seule quand je vous écris, et moins effrayée aussi.

Bien à vous, et avec tout mon respect

Aileen


*********


À Anthy Date d'envoi Le 29 Octobre 1464 à 14h11
Objet Quelques heures de repos à Péronne Expire le 20 Novembre 2016
Mon cher tuteur

Me voilà installée pour quelques heures. Il m'est arrivé une drôle de chose tout à l'heure. Je venais de terminer une missive à votre attention quand un violent coup de vent à ouvert la fenêtre.... La missive s'est envolée comme une plume et est allée se poser dans la cheminée...

*petite moue.. avant de glisser ses doigts dans ses cheveux pour les sécher plus vite*

Mais ce n'est pas grave, cela me permet de vous écrire encore. Je vous disais que j'étais passée sur le marché ce matin et que j'avais acheter du lait pour mon repas de demain. Il me reste des petites choses de l'enfance que j'aime à garder, le lait en fait parti.

Vous n'imaginez pas mon impatience à l'idée de vous rencontrer bientôt. Impatience et appréhension , un peu, vais je convenir à vos attentes, serais je comme mes écrits me laissent imaginer.


Et vous, il me tarde d'entendre le son de votre voix, de découvrir ce visage que j'imagine quand je vous lis.

Vous me parlez de l'ocean et de vos voyages. Vous me raconterez?
Je n'ai encore jamais vu le vaste ocean. Il parait que c'est très beau.

*sourit, onfortablement installée, ses pieds nus se balancant non loin des flammes, enveloppée dans un grand drap*

Je vais profiter de cet apès midi pour me reposer et dormir dans ce bon lit qui me tend les bras. De toutes façons mes vêtements ne sont pas encore secs et je compte voyager toute la nuit afin d'atteindre l'entrée de Bertincourt au petit jour.

Mon impatient grandit au fil du temps qui me rapproche de vous cher tuteur. Je sais, que près de vous, je n'aurais plus jamais peur et que je n'aurai plus jamais froid pendant mon sommeil.

Péronne est un charmant petit village, quand à Tastevin, je ne m'y arreterait pas tant mon désir de vous voir enfin ce fait présent. Peut être qu'un jour, m'y emmenerez vous.

*sourire plein d'espoir*

... Tout comme vous avez promis de me raconter vos aventures et de me faire découvrir nombre de choses, comme le chouchen par exemple!!

*rire*

Prenez soin de vous mon cher tuteur!
Bien à vous et avec tout mon respect
Aileen

PS peut être vous ecrirais je ce soir, à la lueur d'une chandelle. Vous écrire me rassure et je me sens moins seule.
Revenir en haut Aller en bas
Aileen Alazaïs Aïn
Admin
avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Dans les bras de ma maman, dans le coeur de mon papa
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Correspondance epistolaire avec mon tuteur   Sam 29 Oct - 19:24

De Anthy d'Arden de Surgéres Date d'envoi Le 29 Octobre 1464 à 18h20
Objet Re: Quelques heures de repos à Péronne Expire le 20 Novembre 2016 Ma chere Aileen,

La journée fut fort calme et je ne suis sortis qu'une seule fois boire un godet avant de marcher un peu. Me laissant guider par les sons de l'automne, je suis repartis vers mon modeste campement ou je prépare la route pour vous rejoindre. Il fait frais icilieu et je me rends compte que peu etre, vous apporterez la chaleur manquante à tout cela.
Nous serons lors de la route 3 normallement ou 4. Si je connais bien le secteur, je dirai que nos pas risquent de se rejoindre à Honfleur ou Fecamp. La premiere etant une ville animée de Normandie du moins si mes souvenirs de l'endroit sont encore vrais.
Pour ce qui est de Tastevin, je me ferai une joie de vous y mener tout comme a Ste Illinda qui est aussi un monastere francais ou des moines vivent. J'ai connu cet endroit lorsque je vivais en Guyenne, il y a de cela quelques années.

Mes pensées vous accompagnent lors de la suite de votre voyage vous conduisant à moi. Je me demandais egalement si vous aviez un logis et si oui ou se trouve t'il ? Pour ma part, je pense chercher dans un futur à trouver un endroit paisible ou pouvoir savourer ce temps avec vous en toute tranquillité.
J'attendrai donc votre pli si genereusement dit avec hate. En esperant que la pluie ne vienne deranger votre route.

Que le Tres Haut vous veille ma chere Aileen.

Respectueusement

A.A.S
Revenir en haut Aller en bas
Aileen Alazaïs Aïn
Admin
avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Dans les bras de ma maman, dans le coeur de mon papa
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Correspondance epistolaire avec mon tuteur   Sam 29 Oct - 19:24

À Anthy Date d'envoi Le 29 Octobre 1464 à 19h23
Objet départ de péronne Expire le 04 Décembre 2016 Mon cher tuteur

La nuit est tombée sur Péronne. Les étals sont fermés, la vie ne provient plus maintenant que des tavernes. Les villageois sont calfeutrés chez eux attendant demain.
J'aime bien le calme de la nuit pour voyager même si j'aimerais mieux être déjà à vos côtés. Vous écoutant me conter vos aventures passées et celles à venir.
Vos écrits me font rêver, vous semblez avoir tellement voyagé, vu tellement d'endroits merveilleux.

J'ai quitté l'auberge, après quelques heures de repos et un bain, bien mérité!. Je pars sereine et le coeur léger de savoir vous retouver bientôt. Il me tarde que vous me fassiez découvrir tous ces endroits, Tastevin et cet autre monastère Ste Illinda dont je ne soupsonnais même pas l'existence.

C'est vrai qu'il fait froid, très froid même au cours de la nuit, l'humidité n'éparggne rien ni personne et j'avoue envier les gens qui souperont ce soir bien au chaud au coin d'une cheminée et en bonne compagnie.
Une brume épaisse commence déjà à se lever, recouvrant tout sur son passage tel un linceul.
Des ombres mouvantes, des bruits étranges... j'avance, une lanterne en main essayant de ne pas trop penser aux dangers qui m'entourent. J'ai dépassé Tastevin et je me repose un moment, profitant de ce calme relatif pour vous écrire et égoistement de me sentir moins seule. Quand je vous écris aisni, vous êtes déjà un peu près de moi.

Vous me demandiez si j'avais un logis... En fait non, j'ai quitté Cosnes avec ma seule besace, je me suis installée en champagne afin d'être en règle et de ne pas avoir de soucis avec les armées champenoise, mais je n'ai pas de chaumière. Pas encore, j'esperais m'installer peut être pas trop loin de vous....

*rougit esperant qu'il ne le prenne pas mal*

... Avez vous une idée... Euh je veux dire de l'endroit où vous souhaiteriez vous installer?


* sourire en lisant la suite*

Le ciel est sombre et nuageux, mais pour le moment, la pluie semble vouloir m'épargner. Dommage, j'aime voyager sous un ciel étoilé... Hors là, même la lune semble jouer à cache-cache.

*se lève, et s'enroule dans sa cape*

Le froid tombe vite, l'automne va bientôt laisser sa place à l'hiver, qui risque d'être rigoureux. Je suis bien soulagée d'être à vos côtés quand la neige recouvrira le pays. J'aurais été obligée de me poser quelque part a attndre des jours meilleurs.

Je vais me remettre en route cher tuteur, me dépécher d'arriver au prochain feu de camp. Avant la pluie..

*sourire malicieux*

Bien à vous et avec tout mon respect
Aileen

*accroche le pli au pigeon et le regarde s'envoler dans l'épais brouillard qui recouvre à présent la camapgne artésienne.*
Revenir en haut Aller en bas
Aileen Alazaïs Aïn
Admin
avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Dans les bras de ma maman, dans le coeur de mon papa
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Correspondance epistolaire avec mon tuteur   Dim 30 Oct - 10:17

À Anthy Date d'envoi Le 30 Octobre 1464 à 09h16
Objet Au loin, les remparts de Dieppe Expire le 04 Décembre 2016
Mon cher tuteur

Encore une nuit solitaire de passée dans la campagne artésienne! * ouf, il commence à faire froid dehors*
Le brouillard de la nuit s'est enfin dissipé, offrant les beautés de la nature à mes yeux fatigués. Je n'ai croisé personne cette nuit, ou alors les brumes m'ont caché et les hullulements des oiseaux nocturnes ont couvert mes pas.


Toujours est il que je suis arrivée sans encombre aux portes de Bertincourt. J'ai décidé de ne pas y faire halte, préférant me reposer à l'abri d'un feu de camp. Et vous monsieur, où êtes vous aujourd'hui?

*sourit impatiente*

Ainsi demain je serai à Dieppe... Je pourrais admirer l'océan et songer à vous mon cher tuteur, que j'entrevois à présent comme un aventurier, courant mers et océans. mais que recherchez vous donc?

J'ai déjeuné le bon lait que j'ai acheté hier sur le marché de Péronne. Je me suis régalée!

*remue un peu en grelottant toujours, impatiente que le soleil se lève et réchauffe un peu cette terre glacée*

Quelle froidure!! je crois bien que je n'ai jamais eu aussi froid. Je vais d'ailleurs reprendre ma route tant ma hâte de vous découvrir enfin se fait grande.

Hier vous m'avez dit que vous aviez des compagnons de route, qui sont ils? des amis? des proches?


Je ne vous ai pas demandé, avez vous des enfants? une épouse? Que sais je un lapin de compagnie?

*Eclate de rire de ses anneries*

Je m'égare, excusez moi, me voilà bien curieuse, et fort mal-élevée. C'est que de voyager seule fait perdre un peu les notions de bienséances. Je vous promets de faire plus d'efforts quand je serais à vos côtés.

Bien à vous et avec tout mon respect

Aileen
Revenir en haut Aller en bas
Aileen Alazaïs Aïn
Admin
avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Dans les bras de ma maman, dans le coeur de mon papa
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Correspondance epistolaire avec mon tuteur   Lun 31 Oct - 9:18

De Anthy d'Arden de Surgéres Date d'envoi Le 30 Octobre 1464 à 22h52
Objet Re: Au loin, les remparts de Dieppe Expire le 20 Novembre 2016 Bonsoir chere Aileen,

Je vous ecris encore depuis une auberge assied à une table. Je ne suis point partis hier au soir. Puis il faut dire que le temps de ce soir semble clement malgré la froideur. Celle ci ne me gene plus trop, vestige d'un militaire et voyageur ne comptant pas les nuits à la belle etoile passées.
Concernant l'endroit ou je souhaiterai aller... Je ne sais pas encore, peu etre verrons nous par nous meme ou nous installer meme si j'ai 2-3idées. Pour le moment, je reside en Alencon mais je pense bouger d'ici à quelques temps normalement. Cette province a une facon etrange de vous faire ressentir les choses. Ce n'est que bataille electoral et rien de plus. J'aspire à tant de choses que je ne sosuhaite pas voir le quotidien envahit de propagande electoral ou l'on vous dit que l'un est mieux que l'autre et au final tous se valent....
La tenanciere m'a laissé une chambre pour quelques heures avant que je ne prenne la route, elle semblait agreable et respectueuse.
Hormis cela, j'espere que votre traversée de l'Artois s'est bien passée et que vous n'avez pas eu de soucis. Je vous emmenerai visiter les monasteres et meme plus, je vous le promets Aileen. Vous me donnez cette envie de vous faire decouvrir le monde et meme plus.
Sous 2j à present normallement ou 3maximum nous nous trouverons vers Honfleur. Qu'est ce que ce jour là m'attire inlassablement. J'aimerai deja y etre pour voir votre doux minois et rester là en apprenant à vous connaitre et inversement autour d'un bon godet prenant notre temps.

Concernant vos questions,je vous laisse le decouvrir par vous meme quand on se rencontrera. Prenez ca comme un mystere que vous n'assouvirez que ce jour là.

Avec mon affection.. Prenez soin de vous ma chere Aileen.

Respectueusement

A.A.S
Revenir en haut Aller en bas
Aileen Alazaïs Aïn
Admin
avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Dans les bras de ma maman, dans le coeur de mon papa
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Correspondance epistolaire avec mon tuteur   Lun 31 Oct - 9:42

À Anthy Date d'envoi Le 31 Octobre 1464 à 08h39
Objet Dieppe...Et l'Océan!! Expire le 04 Décembre 2016 *Arrivée tard la veille, ou tôt au petit matin... (au choix) Le pigeon la trouve endormie à l'entrée de Dieppe, nichée entre les racines d'un gros arbre, un grand sourire radieux vient éclairer son minois en voyant le volatile et la missive qu'il apporte*

Mon cher tuteur

Vos écrits m'enivrent de mystères! *rit*
Savez vous qu'il n'ai pas toujours très bon d'encourager la curiosité d'une jeune fille? * nouveau rire*
Me voilà encore plus désireuse, s'il l'est possible de vous voir, de vous rencontrer!
Tout en vous m'apporte mille questions et je n'aurai de cesse d'y apporter mes réponses, le savez vous?

*sourit en l'imaginant, sachant déjà qu'il a su en quelques missives échangées trouver une place importante pour elle*

Voyez vous, j'aime dormir aussi à la belle étoile, rester allongée, les yeux vers le ciel admirant l'immensité de cette voute céleste, apercevant parfois quand on a de la chance quelques objets scintillants tout la-haut.
Mais là ... Je préferais être auprès de vous cher tuteur, dans cette auberge qui semble charmante, à vous écouter, à vous regarder et à apprendre à vous connaitre mon cher mystère!

Je suis arrivée juste avant le levé du jour à Dieppe. J'ai même pu voir l'océan!
Une fois ce joli pigeon envoyé vers vous, j'irai me trouver une petite auberge où manger et me reposer, a attendre le soir pour reprendre la route.

*sent son coeur bondir étrangement en lisant certaines de ses lignes*

Il me tarde de découvrir tous ces lieux, toutes ces choses en votre compagnie. Je comprends votre désir d'ailleurs, je n'y comprends rien à la politique, voilà bien une chose qui ne m'attire nullement, tout cela pour vous dire que bien sur je serais heureuse de voyager et m'installer non loin de vous. D'ailleurs comment veilleriez vous sur moi si je ne restais pas proche de vous!

*sourire plein d'innocence*

Demain je serais à fécamp! Donc si je calcule bien en effet, je serais près de vous d'ici deux jours! Comme j'ai hâte!
Hâte hâte hâte!

*éclate de rire*

Voyez ce que je vous disais, ce mystère va me ronger jusqu'à ce que je me trouve près de vous!
Soyez certain cher tuteur que je ne trainerais pas en route.

Oh je vois les portes de la ville qui s'ouvrent enfin!!
Je vais aller me trouver un endroit chaud où me laver, me restaurer et me reposer un peu avant de reprendre la route!! Ecrivez moi vite!! j'aime tant vous lire.

Bien à vous, avec tout mon respect et avec tout mon affection
Aileen
Revenir en haut Aller en bas
Aileen Alazaïs Aïn
Admin
avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Dans les bras de ma maman, dans le coeur de mon papa
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Correspondance epistolaire avec mon tuteur   Lun 31 Oct - 18:05

De Anthy d'Arden de Surgéres Date d'envoi Le 31 Octobre 1464 à 14h43
Objet Re: Dieppe...Et l'Océan!! Expire le 20 Novembre 2016 Ma chere Aileen,

Savez vous que je ne suis passé à Dieppe que deux fois par le passé ? Je me rapelle d'une ville calme ouils boivent du Calva. Ce n'est pas la meilleure boisson du monde n'est il pas ? Y avez vous gouté ? Je voulais savoir si l'idée de nous retrouver a Bayeux dans deux jours plutot qu'a Honfleur vous plairait ?
Cela sera un endroit surement plus calme mais aussi moins eloigné dans l'axe de deux potentielles destinations. Cela ne fait que deux jours de route comme pour Honfleur et ca se trouve proche de l'Ocean egalement.
Ce jour, je vais aller à un tournoi d'archerie organisé par la ville avant de poursuivre la route. Cela fait un certain temps que je ne me suis pas essayé à l'arc. Qui sait peu etre que cela ne se perd pas, allez savoir...
Dans tous les cas, j'apprecie les endroits calmes ou il fait bon vivre et ou le sujet principal ne tourne pas autour de la politique meme s'il est vrai que parfois dans le passé, je me suis laissé aller à un mandat par ci par là.

Je vous ecris depuis le tronc d'un arbre qu'ils ont abattu surement voilà quelques jours à priori il etait bien vieux et n'a pas connu dans sa vie le manque d'eau au vue de la caracterisation de ses cercles. Comment trouvez vous l'Oceau ? Cette immensité meme si de votre coté, l'immensité mene jusqu'aux anglois.
L'envie d'ailleurs est à présent un mode de vie jusqu'a surement que je trouve un endroit ou poser mes bagages et peu etre meme les notres si vous voulez vraiment vivre proche de votre cher tuteur comme vous le dites.

Allez, je vais vous laisser un moment et vais aller tdécocher quelques fléches avant de repartir vers vous, de repartir vers la douceur de votre rencontre qui s'annonce des plus agreables à n'en point douter.

Respectueusement

A.A.S
Revenir en haut Aller en bas
Aileen Alazaïs Aïn
Admin
avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Dans les bras de ma maman, dans le coeur de mon papa
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Correspondance epistolaire avec mon tuteur   Lun 31 Oct - 18:06

À Anthy Date d'envoi Le 31 Octobre 1464 à 17h05
Objet En route pour Fécamp Expire le 04 Décembre 2016
Mon cher tuteur

Dieppe est en effet une ville très calme, je n'ai pas eu la chance (ou la malchance) de goûter au calva. Mémé me disait toujours de me méfier des boissons sucrées qui endorment l'esprit.
Pour la réception de votre colis nommé Aileen

*petit rire*

... C'est comme vous le souhaitez, je peux sans soucis me rendre jusqu'à Bayeux si ce lieu vous plait plus. Par contre je n'y serais que jeudi. Demain j'attendrais Fécamp, mercredi je devrais arriver à Honfleur... Donc oui c'est cela, je serais à Bayeux jeudi. Vous m'y attendrez hein?

*se mordille les lèvres un peu inquiète qu'il ne soit pas au rendez vous*

Oh vous êtes archer?! Comme j'aurais aimé vous voir faire. Un jour peut être! Je suis sure que vous serez très bon, je ne doute pas de vos compétences mon cher tuteur.


Pour ma part, j'ai profité de l'après midi pour avancer, j'ai longé l'océan, trempant mes pieds dans l'eau glacée, me laissant éclabousser par les embruns.


J'aime l'odeur étrange que l'on sent le long de la plage, tout come le contact des grains de sable entre les orteils. Je sais ce n'est pas bien d'ainsi se dévêtir, mais franchement il n'y avait personne, et ce contact est très agréable! Peut être m'autoriserez vous à m'amuser sur le sable quand nous serons ensemble. Promis, je ne le ferais que quand nous serons seuls, je ne veux pas non plus être un cas de railleries de vos amis.


Je sais me tenir * sourit malicieux*

Vous parlez de vos envie d'ailleurs, et de l'idée de vous installer peut être un jour. J'aimerai envisager l'idée de rester auprès de vous... Au moins un peu, jusqu'à ce que vous en ayez marre de moi *rit* ou que l'envie d'ailleurs vous reprenne sans une pupille à trainer derrière vous! * sourire*

* le plus tard possible je l'espère, j'ai pas envie d'être seule a nouveau*

J'aime tellement vous lire mon cher tuteur. Vos mots sont si doux, je me sens bercée, en sécurité rien qu'en vous lisant... Je vais continuer un peu ma route, profitant des derniers rayons de soleil pour éclairer mon chemin. Et puis j'ai vu que le soleil vient se coucher dans l'eau, il glisse doucement mais le spectacle promet d'être magnifique, magique. Je ne doute pas que vous connaissez vous même ce spectacle mais peut être d'ici quelques jours aurons nous la chance de l'admirer ensemble.

Je vous laisse à votre arc, à vos flèches et je repars en quête de coquillages brillants à glaner jusqu'ç fécamp.

Avec tout mon respect
Aileen
Revenir en haut Aller en bas
Aileen Alazaïs Aïn
Admin
avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Dans les bras de ma maman, dans le coeur de mon papa
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Correspondance epistolaire avec mon tuteur   Mar 1 Nov - 11:39

De Anthy d'Arden de Surgéres Date d'envoi Le 01 Novembre 1464 à 07h46
Objet Re: En route pour Fécamp Expire le 20 Novembre 2016 Ma chere Aileen,

Comme je suis ravi de savoir que votre voyage se passe bien. Je vous attendrai si jamais vous arrivez seulement jeudi, ne vous en faites point. Je ne suis pas à un jour prés. Concernant le Calva, vous n'avez rien perdu à ne pas gouter !
Pour ce qui est de mes competences d'archer, je dirai que quand j'etais ptit, j'etais l'meilleur au lance pierre et meme si cela n'est point comparable, je me debrouille. D'ailleurs, j'ai quitté la ville en me classant 3eme, si cela se trouve, en y repassant, je le serai toujours. Mais ma spécialité a toujours été l'épée depuis bien longtemps.

C'est assez merveilleux une bordure d'Ocean laissant devant nous l'immensité du paysage. Lorsque je vivais en Guyenne, j'aimais à me reposer au bord de l'eau. Cela est apaisant et permet de faire le vide tout en se laissant porter par le bruit des vagues.
En avoir marre de vous ? Savez vous qu'il en faut pour que j'en ai marre de quelqu'un. A mon avis, ce sera vous qui serait partit avant. Qyant à ce que vous seriez daccord d'etre à mes cotés, je ne puis qu'etre daccord, comment pourrai je vous proteger si vous vivez à des lieux.

Merce neamoins chere Aileen de ces quelques mots qui me font sourire à chaque missive provenant de vous. Dans 2j donc nous nous trouverons. Qu'est ce que je languis ce jour ou mes yeux trouveront les votres. Vous ne serez plus seule ensuite non. Il fait bon sentir votre joie et vos decouvertes culturelles à travers ces memes plis.
Je vous ecrirai assurement durant la journée.

Avec toute mon affection, prenez soin de vous.

Qu'il vous veille.

A.A.S
Revenir en haut Aller en bas
Aileen Alazaïs Aïn
Admin
avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Dans les bras de ma maman, dans le coeur de mon papa
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Correspondance epistolaire avec mon tuteur   Mar 1 Nov - 11:41

À Anthy Date d'envoi Le 01 Novembre 1464 à 10h38
Objet Sur le chemin de Honfleur Expire le 04 Décembre 2016
Mon cher tuteur

Je suis actuellement à Fécamp. La ville est charmante et j'ai pu me régaler d'un bon morceau de boeuf bien tendre et juteux à souhait! Ca faisait longtemps que je n'avais pas eu le ventre aussi bien rempli!

*sourire gourmand*

Je suis fière de vous et de vos compétences à l'arc. Vous me montrerez? L'épée aussi?
J'en ai acheté une plus pour la dissuasion que pour le reste, J'ai encore bien du mal à la soulever c'est dire...

L'océan est là, tout proche, de la chambre où je vous écris j'entends le bruits des vagues qui viennent se briser sur les rochers et s'éteindrent sur le sable humide. Le cri des oiseaux aussi est différent de celui des terres. J'ai l'impression d'avancer dans un nouveau monde, un monde mystérieux où vous seriez là, à m'attendre au bout du chemin. J'ai vraiment hâte de vous voir enfin.
De donner des réponses à toutes mes questions, de poser un visage sur votre nom, une vois sur votre personne.
Je suis si rassurée de vous lire et de voir que ma presence loin de vous importuner, vous attire. Je sais qu'auprès de vous je n'aurais plus peur. Que j'aurais une oreille attentive et une personne de confiance à qui parler.

Oh il faut que je vous raconte cher tuteur. Hier dans l'auberge où je prenais quelques repos, j'ai rencontré trois voyageurs. Des gens sympathiques et amusants, enfin je pense, j'avoue ne pas être forcément bon juge des personnes... J'ai passé trop de temps seule ou au couvent pour bien connaitre mes contemporains...
Et donc figurez vous qu'ils voulaient me kidnapper! Pour rire , enfin je crois... La dame m'a dit que c'était pour je ne sais quel chose bizarre... enfin bref j'ai dis que je devais aller vous retrouver et j'ai pu quitter les lieux.


Juste pour vous dire que même éloigné de moi, vous me donner du courage!

Dans deux jours je serais à vos côtés et plus rien ni personne ne me fera peur. De cela je vous en remercie déjà cher tuteur.
J'attends avec impatience votre prochaine missive, vous n'imaginez pas comme j'aim vous lire.

Affectueusement et respectueusement
Ailee
Revenir en haut Aller en bas
Aileen Alazaïs Aïn
Admin
avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Dans les bras de ma maman, dans le coeur de mon papa
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Correspondance epistolaire avec mon tuteur   Mar 1 Nov - 17:54

De Anthy d'Arden de Surgéres Date d'envoi Le 01 Novembre 1464 à 16h08
Objet Re: Sur le chemin de Honfleur Expire le 20 Novembre 2016 Ma douce Aileen,

Voyez comme le chere se transforme en douce tout à coup. Oui douce car vos plis me sont doux à lire, mais d'une douceur que je ne connais que peu. Je ne saurai dire la raison mais ils me font du bien. Surement etes vous douce et emplit de tendresse.

Demain vous serez à Fecamps et je serai à Avranches. Assurement le temps nous est propice et nous offrira la vie pour votre decouverte. Je pense que nous partirons vite de Normandie si vous le voulez bien pour l'endroit ou le concours de tir à l'arc a lieu ? Nous y arriverons pour la fin ainsi si cela vous dit aussi.
Vous connaittrez ainsi les environs de cette province.

Ce jour, je ne suis guere sortis trop, surement la fraicheur ne m'a trop plu en cette journée pourtant je m'y fais assez facilement. Ou est ce le fait de vouloir vous voir rapidement qui à l'approche du moment crucial me rend exigeant de mes sorties.

Comment est la vie à fecamps ? J'ai toujours apprécié les villes cotieres bordant un Ocean ou une Mer. Allez savoir,, le coté aventurier peu etre !
Je vous enseignerai si vous le desirez le maniement des armes et plus encore. Cela pourra toujours vous servir. Je reste neamoins ravi de savoir que je vous donne de l'assurance. C'est une bonne chose. Ces gens devaient etree fort etrange pour dire cela. Generalement on ne dit point cela..
Quand a la viande,je vous languis, cela fait quelques jours que je n'ai pas fait un repas digne de ce nom.

Enfin, je ne vais pas vous ennuyer plus sinon je vous ecrirai des heures durant et je prefere laisser le mystere s'eclaircir le jour ou l'on se verra.

Avec affection et respect.

Qu'il vous veille en sa bonne etoile.

A.A.S
Revenir en haut Aller en bas
Aileen Alazaïs Aïn
Admin
avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Dans les bras de ma maman, dans le coeur de mon papa
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Correspondance epistolaire avec mon tuteur   Mar 1 Nov - 17:55

À Anthy Date d'envoi Le 01 Novembre 1464 à 16h54
Objet Re: Re: Sur le chemin de Honfleur Expire le 04 Décembre 2016
*c'est le coeur battant que j'ouvre le pli déposé par un pigeon un peu grognon, quelques grains de maïs et hop le voilà qui semble plus aimable et attend patiemment ma réponse.

*doux sourire en voyant le début de la lettre*

Mon cher tuteur

*surtout ne pas lui dire que j'aime quand il me dit "ma douce Aileen"*

Je suis prête à reprendre la route, direction Honfleur. ces derniers jours qui me tiennent éloignés encore de vous me paraissent bien long. Je lis avec avidité vos missives, me donnant le courage d'avancer toujours plus vite pour vous rejoindre.
En ce qui concerne la Normandie, je n'y suis que pour vous rejoindre, nous pouvons donc la quitter rapidement pour la destination de votre choix. Je serais ravie d'assister à la fin de ce concours d'archerie et de vous voir pourquoi pas décocher quelques flèches!

Ici aussi il fait bien froid, on dirait que l'hiver s'invite un peu plus tôt cette année. L'air est frais et humide. Déjà le brouillard commence à recouvrir les terres... J'ai trouvé de magnifiques coquillages, je vous les montrerais bien volontiers. partagé mon trésor avec vous me plairait beaucoup je pense.

*'applaudis en lisant la suite*

Oh oui montrez moi, apprenez moi! Je serais ravie de suivre vos enseignements et d'apprendre de vous cher tuteur!!
Et vous avez raison, ces gens devaient être bizarres. Sympathiques mais bizarre. ils m'ont demandé pourquoi j'avais besoin d'un tuteur n'etant pas un légume mais une jolie fleur... J'avoue ne pas avoir compris mais le principal étant que j'ai pu quitter l'auberge et me mettre en route sans ennuis.

*sourit*

Vous aussi vous ne mangez point comme il faut lors de vos voyages?
Il faudra veiller à changer cela, une fois que nous serons installés quelque part, nous pourrons faire en sorte de mieux nous nourrir! Si je dois suivre vos enseignements, je pense qu'il me faudra des forces... mon épée est trèsssss lourde!

*sourit en lisant la suite et tourbillonne en tenant sa missive*

Oh mon cher tuteur, vous pourriez me parler des heures que je ne saurais me lasser. Je prends de plus en plus de plaisir à vous lire et je suis certaine que je passerais des heures merveilleuses en votre compagnie à vous écouter parler. D'ailleurs peut être ne devrais je pas vous l'avouer mais il m'arrive pendant mes longues heures de marche de lire et relire vos courriers, je me sens moins seule, moins lasse et plus encline à avancer sachant que c'est pour vous rejoindre.

*rit en lisant le mot "mystère"*

Voilà que vous recommencez! Ce mystère qui plane sur vous... Est une invitation à la curiosité le savez vous?
Je veux tout connaitre sur vous, monsieur, tout savoir, tout apprendre. Découvrir l'homme merveilleux que vous semblez être.
Vraiment, me voilà curieuse comme une vieille mégère à l'église!

*rit*

Non ne prenez pas peur, je ne suis point vieille, ni commère, juste curieuse de tout ce qui se rapporte à vous. Et terriblement désireuse d'en apprendre plus sur vous.

Respectueusement et affectueusement
Bien à vous
Votre Aileen

Ps n'hésitez pas à m'écrire surtout

*accroche la missive a la patte de l'oiseau, ajuste sa cape, accroche sa besace et se met en route vers Honfleur
Revenir en haut Aller en bas
Aileen Alazaïs Aïn
Admin
avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Dans les bras de ma maman, dans le coeur de mon papa
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Correspondance epistolaire avec mon tuteur   Mer 2 Nov - 8:02

De Anthy d'Arden de Surgéres Date d'envoi Le 02 Novembre 1464 à 05h00
Objet Re: Re: Re: Sur le chemin de Honfleur Expire le 20 Novembre 2016 Ma chere Aileen,

Je vous ecris ce matin depuis Avranches, ville Normande situé en bord d'Ocean plus ou moins calme. Il fait bon revoir l'Ocean et m'arreter sur les quais à observer les bateauw ammarés. Cela me fait penser à un temps plus ou moins anciens. Je suis allé sans attendre me trouver une auberge ou passer un moment pour me reposer. C'est donc depuis cette auberge que je vous ecris assied à une table un peu délabré mais bon, elle n'entache pas l'ecrit par ses trous ci et là.

Ensuite assurement je sortirai un peu surement pour visiter l'endroit et pouquoi pas m'arreterai boire quelque chose tant que ce n'est pas du Calva. Peu etre vous parlerai je de mon bien leger emploi du temps. Je me surprends à penser que des demain, nous nous trouverons enfin dans la meme cité. Cela semble a la fois si prés et pourtant si loin.

Je mange peu il est vrai mais cela depend aussi des circonstances du moment. Parfois il m'arrive à ne pas savoir dire non à un bon repas. Allez savoir, surement une question de besoin.
J'espere que votre route se passe bien ? Racontez moi comment est Honfleur....

J'apprecie que vous acceptez de repartir afin que je ne rate la fin. Disons que j'aime à savourer un bon moment dans sa totalité.Je me doute que soyez pareil ?

Ps: Je vous ecrirai un peu plus tard quand le jour sera là.

Avec toute mon affection. Prenez soin de vous.

Qu'il vous garde.

A.A.S
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Correspondance epistolaire avec mon tuteur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Correspondance epistolaire avec mon tuteur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» le ABC d'un bon jardinier
» creation de tuteur
» Tuteur pour le Monstera ?
» Un homme nage à son insu avec des orques sauvages...
» agressivité avec les autres chien depuis peu.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine du bon repos :: Pigeonnier-
Sauter vers: