Domaine du bon repos

royaumes renaissants
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le role du diacre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isaiis



Nombre de messages : 572
Date d'inscription : 05/09/2016

MessageSujet: le role du diacre   Ven 24 Mar - 11:45

PREMIERE LECON : un curé, un diacre, qu’est-ce que c’est ?

Un curé est une personne qui est chargée de diriger une paroisse à la fois In Gratibus (IG) et Res Parendo (RP), c’est-à-dire qu’elle est chargée à la fois de préparer les messes IG du mercredi et du dimanche, mais aussi de faire régulièrement des cérémonies RP telles que les messes, les baptêmes, les mariages et les enterrements.
NB : il est cependant parfois possible, après arrangement avec l’évêque, que le curé ne remplisse que les fonctions IG.
Seuls peuvent être curés les personnes qui sont engagées dans la voie de l’Eglise et ont atteint un niveau suffisant. Elles peuvent alors être nommées curé par l’évêque du diocèse.

Un diacre est un laïc qui est appelé à seconder le curé de la paroisse et, s’il n’en existe pas, à exercer toutes les fonctions qu’un curé peut faire RP. Dans un cas, il est nommé par le curé, dans l’autre par l’évêque dont dépend la ville ou le village.
Par contre, il ne pourra pas dire la messe IG.

Un diacre sacristain est un laïc engagé dans la voie de l'Eglise et qui à le niveau suffisant pour dire la messe IG. Il reste laïc, peut se marier et est nommé par l’évêque dont dépend la ville ou le village.

Evidemment, pour toute la partie RP, on leur demandera d’être baptisés et d’avoir des connaissances sur la religion. Il peut aussi leur être recommandé, pour compléter leurs connaissances, de suivre un Séminaire.

.


DEUXIEME LECON : LES CROYANCES DE L'EGLISE ARISTOTELICIENNE ROMAINE (rappels et compléments)

a) Qu'est ce que le Livre des Vertus ?

Le Livre des Vertus est la compilation de tous les textes sacrés de l'Église Aristotélicienne, rédigés par les Pères de l'Église aristotélicienne et traduits et recopiés par les nombreux théologiens et copistes de l'Église actuelle.
Il est un guide pour chacun, un guide spirituel, moral et politique. Les messages essentiels adressés par le Très haut y sont transcris, la voie de la vertu y est gravée.
.
Le Livre se compose en quatre volumes :
1- Le premier aborde les premiers temps de l'humanité, de la création du monde à l'avènement des prophètes.
2- Le second ouvrage nous raconte la vie des deux prophètes aristotéliciens ayant reçu la révélation de Dieu : le premier, Aristote dont les enseignements ont façonné le monde et la pensée des Hommes, le second, Christos, miroir de la divinité, modèle absolu de tout fidèle aristotélicien.
3- Le troisième volume est consacré aux saints aristotéliciens qui diffusé le message des prophètes tout au long de l'Histoire, devenant des modèles à imiter.
4- Enfin le dernier volume s'accorde à expliquer les sacrements, la liturgie aristotélicienne, les prières et autres rites aristotéliciens aux laïcs et aux clercs des royaumes.

Seuls les deux premiers volumes du Livre des Vertus sont à lire pour les novices.

b) Qu'apporte le Livre des Vertus ?

Le Livre des vertus apporte les messages et les informations essentiels à l'humanité traitant de l'origine du monde, de sa physique et des débuts de la vie. L'histoire des premiers hommes y est contée, d'Oanylone la maudite à la venue d'Aristote. Vous y rencontrerez la tentatrice Créature sans nom, mais aussi les 7 princes-démons peuplant les 7 enfers, ou encore les 7 archanges du paradis. Aristote et Christos y sont les guides de chaque homme et femme, Aristote par son savoir, son enseignement et sa sagesse, Christos par sa vie et sa Foi. Tous deux vous feront découvrir les idées majeures qui gouvernent la pensée des aristotéliciens.

c) Qui sont Christos et Aristote pour notre église ?

Au IVe siècle avant Christos, un jeune homme grec, brillant philosophe et théologien, eut la première révélation divine. Dieu en personne vint lui transmettre Son divin message. Il lui expliqua les principes de la divinité unique et de la Vertu, concepts difficiles à comprendre pour la masse des païens d'alors. Ainsi, Aristote devint le premier prophète du Très Haut. Cependant, je tiens à préciser qu'un prophète étant celui qui révèle la parole divine, il ne peut être lui-même Dieu. En d'autres termes, malgré toutes ses qualités, Aristote n'était qu'un homme, pas un dieu. C'est une erreur souvent faite.

Nombreux furent ceux qui écoutèrent les saintes paroles du prophète Aristote. Mais plus nombreux encore furent ceux qui restèrent sourds et persistèrent dans leur erreur, vouant leur âme à une éternité de supplices. C'est alors que Dieu nous transmit la deuxième moitié de Sa révélation. En l'an Un naquit l'homme le plus proche de la perfection qui ait jamais existé. Il se nommait Iésu Christos. Il est à noter que lui non plus n'était pas de nature divine, mais bel et bien un humain détenteur de la vérité divine: le deuxième et dernier prophète.

Il vint compléter le message transmis par Aristote. Autant ce dernier expliqua qui est le Dieu unique et ce qu'est la Vertu, autant Christos nous montra le chemin qu'il nous fallait suivre pour atteindre le Paradis en appliquant les préceptes déjà révélés par son prédécesseur. Sa vertu était si grande que, partout où il allait, des miracles eurent lieu. Il n'en était pas l'auteur, n'étant pas Dieu, mais le vecteur, par sa si grande vertu. Il fonda alors l'Eglise, nommant ses douze apôtres (6 hommes et 6 femmes) episkopos (évêques) et leur ordonnant d'aller convertir le monde entier afin de sauver toutes les âmes qu'ils pourraient.

Voilà qui furent Aristote et Christos. Deux prophètes qui nous transmirent la révélation divine, le message de l'un ne pouvant se comprendre sans l'autre (erreur que font les Spinozistes) et auxquels nul autre message ne peut être ajouté sans en détourner le sens (erreur que font les Averroïstes).

Aucun d'eux ne fut Dieu, mais le Très Haut les bénit pour leur vie vertueuse.

d) Quelles sont les idées principales enseignées par l’Eglise ?

Pour notre religion, Dieu a toujours existé de toute éternité, même avant que le monde devînt monde. Ceci explique qu'il soit le créateur de toute chose (mouvement, vie, hommes, bien, mal ...) et que son infini et son éternité en fassent l'Etre Parfait sur lequel rien n'a de prise. Son infinité lui permet en outre, d'être présent partout et d'avoir connaissance de tout et de tous. Ceci le rend, naturellement, tout puissant.

Notre Eglise nous enseigne que Dieu étant tout-puissant n'est lié à aucune règle commune, aucune loi terrestre. Sa toute-puissance lui permet de modifier le cours des choses à sa guise, c'est pourquoi nous devons toujours avoir foi en Lui et en l'immensité de ses pouvoirs qui se manifestent sous le forme de la Grâce. Accepter cette Grâce, c'est reconnaître pleinement les mystères de la Foi et l'immensité divine.

L'Eglise fut instituée par Christos, même si elle est le fruit d'une longue maturation comme l'Histoire de l'Eglise peut le montrer. Elle a été voulue par Dieu pour donner des lois et des guides aux Hommes afin de préserver leur moralité et partant pour les garder dans le chemin de la Vertu.
Cependant, l'Eglise ne peut être vertueuse que si elle conserve son indépendance vis-à-vis des pouvoirs temporels et si jamais un clerc participe à la vie politique de son pays afin que les lois civiles intègrent les lois morales aristotéliciennes parce qu'il en va du Salut des âmes, il se doit d'agir toujours en clerc, soucieux du bien-être de tous et ne pas favoriser des intérêts particuliers.

Pour l'Eglise, s'il y a un bien un pouvoir temporel et un pouvoir spirituel distincts, il n'en reste pas moins que le pouvoir temporel n'est pas autonome et doit se conformer aux principes et préceptes dictés par l'Eglise. Le pouvoir temporel est donc naturellement soumis au pouvoir spirituel.

Pour l'Eglise, la volonté du peuple exprime la volonté de Dieu. Le pouvoir vient donc de Dieu via le peuple. Seul le non-respect des valeurs et des serviteurs de l'Eglise par le pouvoir temporel peut légitimer une révolte.

Pour l'Eglise, les hérétiques sont des Hommes et/ou fidèles qui se sont égarés ou qui n'ont encore jamais reçu le message divin et qu'il convient d'abord de ramener dans le droit chemin par le dialogue, l'écoute et l'attention à leurs problèmes. Seuls les plus endurcis qui refusent de reconnaître la vérité de la Vraie Foi font l'objet d'une procédure visant à les déclarer hérétiques et à transmettre au bras séculier qui peut les brûler s'il considère que ces hérétiques sont un trouble à l'ordre public.
Les croisades, par contre, sont des guerres saintes menées non contre des Hommes mais contre des territoires non-aristotéliciens sur ordre de l'Eglise. Seuls ceux des hérétiques qui s'opposent par les armes aux Saintes Armées parties à la conquête de ces territoires sont tués, mais il faut tenter de ramener par la raison les autres dans la Vraie Foi autant que possible.

On pourra trouver plus de précisions et les citations sur lesquelles s'appuient ces croyances

TROISIEME LECON : Les cérémonies IG et RP

IG, le curé n’a que l’obligation, deux fois par semaine, de se rendre quelques secondes dans son bureau, pour préparer la messe. C’est une tâche très rapide.

RP, par contre, les cérémonies sont les suivantes :

a) La messe : le curé ou le diacre déterminent la fréquence à laquelle ils souhaitent dire une messe.
En général, la messe se compose de trois parties : une brève prière de confession, la lecture et le commentaire d’un texte saint, la clôture de la cérémonie par des informations diverses, la récitation du Credo et, éventuellement, le partage du pain et du vin.
Les messes peuvent aborder des sujets variés liés à la vie quotidienne, à l’enseignement des fidèles, à la politique locale etc.

b) Le baptême : le baptême marque l'entrée dans la communauté aristotélicienne. Il ne peut être donné qu’à une personne qui a des connaissances suffisantes sur la religion dans laquelle elle souhaite entrer, soit qu’elle soit assidue à la messe RP, soit qu’elle ait déjà des connaissances solides.
Si ça n’est pas le cas, le curé ou le diacre utilisera les moyens qu’il juge les plus appropriés pour faire acquérir les bases de la religion aristotélicienne romaine au futur baptisé.
Un adulte que l’on baptise n’a pas obligation de prendre parrain et/ou marraine ; seuls les enfants sont soumis à cette obligation. Par contre, le parrain et/ou la marraine doivent être des personnes baptisées.
On peut trouver toutes les précisions ici

c) Le mariage : le mariage est l'union entre deux êtres qui désirent procréer et fonder une famille. Il a lieu dans l’une des villes ou l’un des villages d’un des deux futurs conjoints. Ils doivent être tous deux baptisés, doivent avoir publié suffisamment à l’avance les bans de mariage dans leurs lieux de résidence respectifs et avoir chacun un témoin qui doit être lui aussi baptisé.
On peut trouver toutes les précisions ici
NB : il existe aussi un mariage IG; celui-ci n'est reconnu par l'Eglise que s'il s'est accompagné d'une cérémonie RP et a été validé par un prêtre.

d) L’enterrement : seuls peuvent bénéficier d’un enterrement à l’église les personnes baptisées et dont le décès est certain et peut être constaté par tous. Il ne doit évidemment pas être sous le coup d’une excommunication ou d’une sanction donnée par l’Inquisition pour pouvoir être enterré.
La personne enterrée ainsi perd toute existence légale et ne peut prétendre au retour sur Terre en aucune façon sans supercherie ni tromperie.
On peut trouver toutes les précisions ici

NB : pour les prières et pour les cérémonies, le curé ou le diacre ont à leur disposition deux outils pratiques :
- Le Missel aristotélicien
- La Biblihomélie où on peut trouver des exemples de cérémonies

e) Le curé ou le diacre peut aussi être amené à faire des confessions et à donner une pénitence aux fidèles.
On peut trouver toutes les précisions ici
Revenir en haut Aller en bas
 
le role du diacre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DIACRE - SF né en 1991 - adopté en décembre 2010 par clem
» Qu'elle est le role des parametres kh et ph
» La femelle a achanger son role avec le male!!
» Le role de l'Ordre des Vétérinaires
» Cannelle et cholestérole

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine du bon repos :: Bureau du chapelain-
Sauter vers: